National Instruments fait un pas de plus vers la 5G

Le 25/03/2015 à 16:29

Déjà très impliqué dans le domaine de la 5G, notamment par le biais d'un partenariat de R&D établi l'an dernier avec Nokia, National Instruments (NI) franchit aujourd'hui une étape supplémentaire vers le développement de la future technologie sans fil à très haut débit avec l'acquisition de la société  BEEcube, un fournisseur  de produits de prototypage et de déploiement FPGA hautes performances dans les domaines de la recherche avancée sur la technologie sans fil, des infrastructures sans fil et des applications militaires et de défense.
 
« La demande sans cesse croissante en données et en appareils connectés engendrée par l'Internet des objets est une source de motivation pour NI, qui souhaite se positionner comme chef de file de la recherche et du prototypage d'outils dédiés à la technologie 5G sans fil de prochaine génération », affirme Charles Schroeder, directeur des communications RF chez NI.

De son côté, Chen Chang, fondateur et Pdg de BEEcube, déclare qu'en rejoignant NI, sa société disposera « des ressources nécessaires pour continuer à mener à bien nos recherches sur la 5G et équiper nos clients de solutions qui permettront de déployer de nouvelles infrastructures à l'échelle mondiale. »
 
BEEcube, qui se définit comme un fournisseur de plates-formes temps réel de traitement du signal entièrement programmables, devient ainsi une filiale en propriété exclusive de NI sous la direction de Chen Chang, et continuera à vendre et à assurer le support de ses produits sous la marque BEEcube par le bais de ses propres réseaux commerciaux.

NI précise que cette acquisition, dont le montant n'a pas été dévoilé, n’a pas d’incidence significative sur ses états financiers consolidés.