Pico Technology a fait évoluer sa série PicoScope 4000

Le 04/03/2021 à 16:02  

Les oscilloscopes numériques USB PicoScope 4000A sont destinés à la mesure de formes d'onde précises sur de multiples canaux.

Le britannique Pico Technology, fabricant spécialisé dans les oscilloscopes et enregistreurs au format USB, a dévoilé la série d’oscilloscopes numériques USB PicoScope 4000A. Les trois modèles d’ores et déjà disponibles se distinguent par leur nombre de voies (2, 4 ou 8).

Ils affichent la même bande passante (20 MHz), la même fréquence d’échantillonnage (40 Méch/s par voie, le double sur 4 voies), la même résolution verticale (12 bits, jusqu’à 16 bits avec amélioration logicielle), la même profondeur mémoire totale (256 Méch). Il est possible de travailler en mode streaming (USB 3.0), ce qui limite la fréquence d’échantillonnage totale à 20 Méch/s, en utilisant le logiciel PicoScope 6, ou 160 Méch/s (80 Méch/s sur une voie) et la profondeur mémoire à 100 Méch, via PicoScope 6.

Dans un boîtier de dimensions de 190 x 170 x 40 mm et de masse de 0,55 kg, chaque oscilloscope de la nouvelle série intègre un générateur de fonctions 1 MHz, un générateur de formes d’onde arbitraires (1 MHz, 80 Méch/s sous 14 bits), un analyseur de spectre (DC à 20 MHz) et une multitude de fonctionnalités, telles que DeepMeasure, le décodage de bus série, le test de masques.

« Les utilisateurs visés sont ceux effectuant des mesures de formes d'onde précises sur de multiples canaux (actionneurs, signaux audio, électromécaniques, de vibrations ou de puissance, capteurs électroniques, communications série) », indique Trevor Smith, Business Development Manager de Pico Technology.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap