Spectrum renforce sa gamme d’instruments hybrides

Le 26/02/2021 à 10:11  

Les nouvelles unités de génération et de numérisation étendent les performances des premiers modèles introduits il y a quelques mois.

L’allemand Spectrum Instrumentation, fabricant d’instrumentation de test et mesure basée sur PC, vient de compléter son offre de « générateur et numériseur en un boîtier » hybridNetbox. Après les modèles DN2.80x et DN2.81x – 2 à 8 voies échantillonnées jusqu’à 125 Méch/s sous une résolution de 16 bits –, lancés en septembre 2020, le fabricant propose désormais huit instruments hybrides supplémentaires.

« Depuis le lancement des premiers hybridNetbox, nous avons reçu des commentaires positifs d'ingénieurs et de scientifiques, qui recherchent à la fois la génération de formes d'onde et l'acquisition de signaux dans des applications manuelles, automatisées ou contrôlées à distance. Ces nouveaux modèles élargissent la gamme de fréquences et nous permettent d’aborder encore plus d’applications », commente Oliver Rovini, directeur technique de Spectrum.

Les quatre nouveaux modèles de la série hybridNetbox – les quatre autres sont des versions pour l’exportation avec limitation de la fréquence d’échantillonnage – affichent, pour la partie génération, 2 ou 4 voies échantillonnées de 625 Méch/s à 1,25 Géch/s sous une résolution de 16 bits, une amplitude de sortie maximale de ±80 mV à ±2,5 V sous 50 Ω, une profondeur mémoire de 2 Géch, etc.

Du côté de la numérisation, les utilisateurs ont le choix entre 2 et 4 voies échantillonnées de 180 à 500 Méch/s sous une résolution de 16 bits sous 50 Ω (jusqu’à 250 Méch/s), ou 14 bits au-delà, six gammes d’entrée (±500 mV à ±5 V sous 50 Ω) et une profondeur mémoire de 2 Géch. En assurant la génération et l’acquisition simultanément sur toutes les voies, les unités LXI hybridNetbox peuvent reproduire et capturer des signaux écho (radar, sonar, lidar ou échographie) dans les applications ATE.