Un logiciel d’acquisition de données développé par un ingénieur de recherche

Le 27/09/2021 à 11:10

Le logiciel PyMoDAQ écrit en langage python, libre et open source a été conçu pour être à la fois simple à utiliser et très versatile.

Sébastien Weber, ingénieur de recherche du Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales (CEMES – CNRS UPR8011), a développé le logiciel d'acquisition de données PyMoDAQ, conçu pour être à la fois simple à utiliser et très versatile.

Ce logiciel écrit en langage python, libre et open source – il a nécessité quatre années de développement – dispose d’une interface graphique utilisateur particulièrement performante ne nécessitant pas d'expertise spécifique pour sa mise en œuvre et une structure modulaire avec des extensions qui assure son adaptabilité à des environnements expérimentaux variés et complexes.

PyMoDAQ permet le contrôle de tout type d’instruments grâce à des interfaces génériques, une pour les détecteurs – pour enregistrer un signal d'oscilloscope ou de caméra, par exemple – et une pour les actionneurs – pour contrôler des paramètres comme une tension appliquée ou la polarisation d'un laser, par exemple.

Ces interfaces de contrôle sont regroupées dans un tableau de bord qui permet d’en configurer le type et le nombre en fonction du nombre de détecteurs et d’actionneurs souhaités. Un grand nombre d’instruments sont d’ores et déjà pris en charge par PyMoDAQ via les plugins existants, et ce nombre continue d’augmenter grâce aux contributions des utilisateurs.

Plusieurs extensions viennent compléter les interfaces, avec par exemple des interfaces dédiées à l’acquisition de données au cours du temps (DAQ Logger) ou à l'acquisition en fonction d’un ou plusieurs paramètres variables (DAQ Scan), ou encore avec des extensions pour explorer les données sauvegardées (H5Browser, Online Data Browsing).

Les données sont enfin sauvegardées suivant un format binaire hiérarchique incluant les métadonnées et compatible avec les principes des données FAIR (Findable, Accessible, Interoperable, Reusable). Les caractéristiques et les performances de PyMoDAQ sont parues dans Review of Scientific Instruments du 8 avril 2021.