IDS embarque des fonctions d’IA dans ses caméras

Le 14/02/2019 à 16:22  

Le fournisseur de caméras industrielles Imaging Development Systems (IDS) poursuit le développement de sa gamme de caméras NXT, caractérisées par leur capacité à assurer elles-mêmes le traitement des images à partir d’applications utilisateurs chargées sur l’appareil. Au premier modèle NXT vegas, succèdent à présent les caméras rio et rome, qui embarquent une application d’intelligence artificielle (IA) boostée par un FPGA accélérateur d’opérations d’inférence, capable d’exploiter des réseaux de neurones artificiels (RNA).

Les utilisateurs peuvent ainsi charger sur la caméra, le RNA préentraîné correspondant à l'application de vision qu'ils souhaitent mettre en oeuvre, telle que la reconnaissance ou la classification d'objets. Il est prévu par la suite que plusieurs RNA puissent être installés en parallèle, couvrant par exemple des étapes de travail successives.

Outre cette orientation IA, les nouvelles caméras bénéficient des caractéristiques communes à la gamme NXT, parmi lesquelles on retiendra le large choix de capteurs Cmos et d’objectifs à monture C, les interfaces Gigabit Ethernet et RS232, la fonctionnalité PoE, le processeur multicœur économe en énergie et l’accès à la bibliothèque Halcon pour la conception d’applications de vision utilisateurs.

Les caméras sont présentées dans un boîtier robuste, affichant une protection IP65/67 pour le modèle rome. Notons pour finir que la gamme NXT existe aussi en version carte, à l’intention des fabricants de machines.