La caméra gagne en sensibilité et en vitesse de calcul

Le 27/04/2009 à 22:08  

La caméra intelligente VC4467 EXview de Vision Components se distingue par une sensibilité élevée, y compris dans les faibles luminosités. Cette caractéristique, associée à une puissance de calcul importante, lui ouvre un large champ d’applications.
La caméra VC4467 EXview de Vision Components a été spécifiquement conçue pour les applications nécessitant une sensibilité élevée à la lumière. Son secret réside au cœur même de la caméra. « Elle intègre en effet un nouveau capteur CCD (le modèle EXview HAD de Sony) qui affiche une sensibilité supérieure de 20 à 30 % à celle des capteurs classiques », indique Jan-Erik Schmitt,
vice-président de la société allemande.
La caméra offre donc une détection plus fine, et ce quels que soient le niveau de luminosité ou la longueur d’onde de la lumière. Une spécificité intéressante, en particulier dans le domaine du proche infrarouge (où il est habituellement difficile de travailler avec une caméra standard). Le champ d’applications potentielles est très large : la vidéosurveillance, la sécurité routière, les transports (pour améliorer le contrôle des valises dans les aéroports), la détection de feu, mais aussi l’industrie. Dans l’agroalimentaire, par exemple, la caméra offrira une meilleure résolution dans la détection de corps étrangers métalliques par rayons X. De même, toutes les applications de traitement d’images en éclairage infrarouge seront facilitées.
L’autre intérêt de la caméra, c’est sa puissance de calcul. Le modèle VC4467 EXview est une caméra dite "intelligente". Elle embarque donc dans le même boîtier toutes les fonctions d’acquisitions et de traitement d’images. Le traitement est assuré par un processeur DSP cadencé à 1 GHz (de Texas Instruments). Celui-ci lui confère une puissance de calcul de 8 000 Mips (8 milliards d’instructions par seconde), « soit cinq à dix fois plus que d’autres caméras intelligentes du marché », souligne Jan-Erik Schmitt. La caméra peut donc traiter des tâches simples très rapidement, ou être utilisée dans des applications relativement complexes (telles que la lecture de plaques minéralogiques de véhicules).
Hormis ses ports RS-232 et Ethernet, elle est dotée également d’une interface d’encodage, qui autorise le raccordement direct d’un compte-tours, sans électronique supplémentaire. Les montages seront ainsi facilités (en particulier dans le domaine de l’imprimerie, où il est fréquent d’associer ce type de composants). Enfin, le modèle VC4467 EXview assure une acquisition d’images sans phénomène de "jitter" (sorte de tremblement de l’image), et ce même dans les applications de lecture à très grande vitesse. Les autres caractéristiques sont plus classiques. La caméra intègre un capteur 2/3" d’une résolution de 1 280 x 1 024 pixels, avec une vitesse d’acquisition maximale
de 14 images/s (le double en mode "binning"). L’équipement standard inclut 4 entrées et 4 sorties numériques de type PLC. Pour la maintenance et les tests, il est possible de connecter directement à la caméra un moniteur vidéo SVGA.
Enfin, la capacité mémoire de la caméra s’élève à 64 Mo de mémoire vive et 4 Mo d’EEPROM Flash, auxquels s’ajoute une carte SD de 128 Mo. Le coût du modèle VC4467 EXview est inférieur à 3 000 euros.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap