La caméra inspecte les canalisations et enregistre la vidéo

Le 23/02/2009 à 11:52  

La caméra C-Canal 3188 de AGM-TEC est destinée à l’inspection des canalisations. Elle offre la possibilité de visualiser le cœur des conduites et d’enregistrer simultanément la vidéo obtenue.

Tout est dans la mallette. Une petite caméra CCD, un câble semi-rigide de 30 mètres de long sur enrouleur, un écran LCD, une clé USB, une télécommande, une batterie et son chargeur. Bref, le matériel complet pour inspecter toutes sortes de canalisations (pipelines, machines, conduits de cheminées, etc.). Il suffit pour cela d’insérer la
caméra dans la canalisation et d’appuyer sur un bouton à côté de l’écran. On visualise alors instantanément ce qui se passe à l’intérieur de la conduite, au fur et à mesure que l’on déplace la caméra. Et si l’on branche la clé USB sur le port dédié à cet effet, la vidéo que l’on voit à l’écran est simultanément enregistrée. « C’est à notre connaissance le seul instrument du marché avec lequel on peut explorer l’intérieur d’une canalisation tout en enregistrant la vidéo », souligne José Pecci, directeur commercial de la société française AGM-TEC (qui a conçu la solution). Grâce à son éclairage à Leds blanches intégré et à son champ de vision de 60 °, la caméra offre la possibilité de visualiser l’intérieur de la conduite “comme si l’on y était”. On réalise donc très rapidement un diagnostic en détectant d’éventuelles fissures, des fuites, ou une obstruction. Une assistance précieuse pour les professionnels du bâtiment, des travaux publics et de la maintenance, qui s’en serviront pour faire un état des lieux de la canalisation, ou prouver que leur intervention a été correctement réalisée.
Autre atout de cette solution, sa robustesse. La caméra fonctionne dans une gamme de température comprise entre - 28 et 50 °C. La mallette est étanche, ainsi que le boîtier de commande. Enfin, la caméra ne mesure que 22 millimètres de diamètre. Elle inspecte toutes les canalisations comprises entre 25 et 120 millimètres de diamètre. La batterie Li-Ion intégrée offre une autonomie de 3 heures en fonctionnement continu. On peut ensuite la recharger sur l’allume-cigare d’un véhicule.
Seule “limite” de la solution : la caméra doit être déplacée manuellement dans la canalisation. Il y a bien une télécommande, mais elle ne sert qu’à éviter de toucher les boutons situés à côté de l’écran si l’on a les mains sales. Ceci dit, une fois que l’on a introduit la caméra dans la canalisation, il est relativement facile de la “pousser” sur plusieurs dizaines de mètres à l’aide du câble semi-rigide. Le système est disponible aux environs de 1 390 HT. Il existe également une variante sans la fonction d’enregistrement à 990 HT.

 

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap