La caméra voit sur 360°, sans aucun mouvement

Le 13/11/2005 à 0:00  

La caméra Panoscan de Exavision fournit instantanément et sans aucun mouvement une vue panoramique de la scène qui l’entoure. Ses applications ? La vidéosurveillance, et le contrôle d’endroits difficilement accessibles…
Avec ses caméras plongeant dans l’eau de mer jusqu’à 1 000 mètres de profondeur, ses modèles destinés à contrôler des installations en zone radioactive ou ceux qui fonctionnent jusqu’à 1 750 °C, la société nîmoise Exavision nous avait déjà habitués à ne pas restreindre la vision industrielle aux seules applications de contrôle de production.
La caméra Panoscan en est un autre exemple. Cette fois-ci, pas d’eau, pas de zone chaude ou radioactive… mais une caméra qui se faufile partout, jusque dans les canalisations hydrauliques et les conduits de cheminées, et qui permet d’offrir instantanément une vision panoramique de ce qui l’entoure, sans aucun mouvement. Il n’est donc plus nécessaire d’installer différentes caméras pour obtenir un angle de vue de 360°, ni d’attendre quelques secondes pour que le capteur ou les miroirs de la caméra tournent sur eux-mêmes avant d’acquérir l’image : celle-ci s’affiche instantanément sur l’écran du moniteur associé à la caméra.
Panoscan est constituée d’un demi-globe transparent sous lequel se cache un capteur CCD couleur “classique” surmonté d’un miroir fixe. « Le secret réside dans l’emploi d’une optique spécifique associant un miroir circulaire et un objectif grand angle, qui compense les effets de distorsion du miroir », indique Eric Nascimben, président d’Exavision. Ensuite, tout est dans le traitement de l’image (qui s’effectue à l’intérieur de la caméra ou dans un boîtier déporté) afin d’obtenir une vue “à plat” de la scène observée, sur 360°x55°. Le résultat peut être affiché à la cadence de 7,5 images par seconde, ou enregistré sur un magnétoscope standard. Lorsqu’il y a peu de luminosité, il est toujours possible d’ajouter un éclairage annulaire à diodes autour de la caméra.
La caméra Panoscan est destinée à la vidéosurveillance (surveillance de sites sensibles, contrôle d’accès, etc.), à des applications militaires (avec des prises de vue sur des drones, par exemple), et au contrôle d’endroits difficilement accessibles (cheminées, fûts, silos, canalisations hydrauliques, etc.). Le coût de la caméra et de son unité de contrôle s’élève à près de 4 500 euros.

Caractéristiques
· Résolution : 1,28 mégapixel
· Sortie PAL ou NTSC
· Température d’utilisation : de 0 à 50 °C
· Indice d’étanchéité : IP 66 ou IP 68
· Dimensions : 80 mm de diamètre et 168 mm de hauteur
· Masse : 765 g
· Tension d’alimentation : 12 V

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap