La machine à mesurer affine encore sa précision

Le 19/03/2012 à 13:22  

Mitutoyo introduit une nouvelle génération de machines de mesure 3D. La machine Crysta-Apex série S offre une meilleure précision en mode scanning, une vitesse de mesure élevée et une grande souplesse d’utilisation.

 

Une fois que l’on a obtenu 1 ou 2 micromètres de précision sur une mesure 3D, on se demande toujours si la prochaine génération de MMT parviendra encore à grappiller quelques dixièmes de micromètres pour aller plus loin. Car la technologie est arrivée à maturité depuis longtemps. Les machines intègrent désormais des règles de mesure de très haute résolution, des conceptions mécaniques très stables, des systèmes de compensation thermique complexes et toutes sortes d’outils pour réaliser des mesures extrêmement précises. Sur ces “bijoux” de technologie, la différence tient donc à peu de choses… C’est le cas, une fois de plus, avec la dernière génération de MMT à commande numérique proposée par Mitutoyo.
Avec les modèles de la série Crysta-Apex S, le fabricant japonais a préservé la précision élevée de la génération précédente sur la mesure en point à point. Les modèles garantissent ainsi une erreur maximale admissible MPEE de (1,7+3L/1000) µm (selon l’ISO 10360-2). Mais ils sont dotés d’un nouveau contrôleur plus performant (développé simultanément avec la machine) et d’un nouvel algorithme de calcul qui offrent une précision supérieure dans la mesure 3D par scanning. L’erreur de scanning maximale admissible passe ainsi de 2,8 à 2,3 µm (selon l’ISO 10360-4). En outre, « ce contrôleur peut aussi traiter un plus grand nombre d’informations, et il communique plus rapidement avec le PC. On obtient donc une plus grande vitesse de mesure, ce qui est particulièrement intéressant dans les applications de scanning », ajoute Abdel Taourit, chef de produit 3D chez ­Mitutoyo. Enfin, le nouveau contrôleur est doté d’une connexion USB. Il n’est donc plus nécessaire d’ajouter une carte supplémentaire pour assurer l’interface.
Une machine “polyvalente”
La Crysta-Apex S offre une vitesse d’avance élevée (jusqu’à 519 mm/s) et une accélération maximale de 2 309 mm/s2, « ce qui représente une différence d’environ 100 mm de course en une seconde, par rapport à des machines à mesurer CNC conventionnelles », précise-­t-on par ailleurs chez Mitutoyo. A côté des spécifications purement techniques de la machine, on note aussi une très grande souplesse d’utilisation. Le système de compensation thermique (à la fois sur les codeurs et sur les pièces mesurées) garantit la précision de la mesure pour des températures comprises dans une large fourchette, entre +16 et +26 °C. Il n’est donc pas nécessaire d’utiliser la MMT dans un environnement trop contraignant. Par ailleurs, la Crysta-Apex série S est une machine multicapteurs autorisant l’utilisation, suivant les besoins, d’un palpeur à contact (déclenchement ou scanning), d’une caméra ou d’un capteur laser. Enfin, elle s’adapte à une grande variété d’applications, que ce soit dans l’automobile, l’aéronautique, le médical… grâce à un ensemble d’options logicielles adaptées à des mesures spécifiques.
Marie-Line Zani-Demange

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap