La mesure d’épaisseur devient simple et rapide

Le 31/10/2011 à 23:49  

Avec son nouvel instrument dédié à la mesure d’épaisseur de revêtements, Elcometer offre un outil facile à utiliser, robuste et rapide. Par rapport à la génération précédente, l’appareil se distingue par plusieurs fonctionnalités innovantes qui contribuent à une amélioration globale du produit.

 

Une dizaine d’années après le lancement du premier modèle, Elcometer introduit sa quatrième génération de jauges pour la mesure d’épaisseurs de revêtements. Dans le principe, rien ne change. L’Elcometer 456 est associé à des sondes (intégrées ou séparées) que l’on positionne au contact de la surface à analyser. La mesure, basée sur le principe des courants de Foucault, détermine l’épaisseur de revêtements (peintures, vernis, encres, etc.) sur des substrats métalliques ferreux, non ferreux ou mixtes. Pour le reste, l’appareil a été entièrement repensé… En terme d’ergonomie, tout d’abord. Outre son design plus moderne, l’Elcometer 456 se distingue par un large écran (2,4 pouces) offrant une meilleure lisibilité. Fini le noir et blanc, place à des caractères en couleur, ainsi qu’à une luminosité réglable pour adapter l’appareil au lieu ou aux conditions dans lesquelles on effectue les mesures. Autre atout, une fonction d’orientation automatique de l’affichage. Celui-ci est donc toujours lisible dans le bon sens, quelle que soit la manière dont on positionne l’appareil (sur le côté, tête en bas, etc.). La nouvelle conception de l’appareil garantit aussi une meilleure robustesse. « L’Elcometer 456 offre en effet un indice de protection élevé (IP64) qui lui permet d’être utilisé dans les environnements exigeants. Il se présente aussi dans un boîtier renforcé plus résistant aux chocs », indique Patrick Faure, directeur de la société.


Des mesures plus rapides
En termes de capacité de mesure, l’instrument offre là aussi de nouvelles caractéristiques qui le rendent globalement plus performant. Grâce à une amélioration des composants électroniques intégrés, l’Elcometer 456 autorise ainsi jusqu’à 70 mesures par minute (contre 60 pour la génération précédente). Il peut mémoriser jusqu’à 75 000 mesures, qui sont stockables dans 1 000 “lots” séparés, pour les applications nécessitant de réaliser des ensembles de mesures identiques sur plusieurs pièces. Jusqu’à présent, ces lots étaient identifiés par de simples numéros. Ils peuvent désormais être définis par des caractères alphanumériques, simplifiant ainsi l’emploi de l’appareil par plusieurs personnes (ou pour différentes applications au sein du même atelier). Les résultats peuvent aussi être transférés à un PC, et exploités avec un logiciel spécifique fourni avec l’appareil.
Enfin l’Elcometer 456 est compatible avec une grande variété de sondes interchangeables. Suivant les besoins, on peut ainsi choisir une sonde résistant aux hautes températures ou aux produits chimiques, une autre à angle droit pour atteindre des zones difficiles d’accès, d’autres encore pour des surfaces courbes, des revêtements tendres, etc. En fonction des caractéristiques du modèle choisi (jauge à sonde intégrée ou séparée, capacité de la mémoire, type de substrat, etc.), la gamme de prix évolue dans une fourchette relativement large de 510 à 1 255 euros.
Marie-Line Zani-Demange

 

Autres caractéristiques :
# Ecran TFT de 320 x 240 pixels
# Menus simples en plusieurs langues, statistiques visualisables à l’écran
# Fonction de date et indication de l'heure des lots
# Protections d'écran repositionnables
# Mesures sur substrats métalliques jusqu'à 30 mm
# Interfaces USB et Bluetooth
# Dimensions et poids : 140x72x45 mm, 154 g
# Garantie étendue à 2 ans

 

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap