Le système traite directement l’image en couleur

Le 23/04/2009 à 21:32  

En lançant le premier système à 16 millions de couleurs, Omron réinvente le contrôle industriel par vision. Avec l’Xpectia, plus besoin de filtrer les images par couleur avant de lancer les calculs. Toutes les mesures s’effectuent en une fois, sur une seule et même image.

La couleur n’est pas une nouveauté dans la vision industrielle. En effet, la plupart des produits du marché sont déjà capables de faire de la détection et de la mesure sur des images colorées… « Du moins en apparence, commente Florent Poitrine, chef de produits vision chez Omron France, car si l’affichage final est en couleurs, en réalité il ne s’agit pas d’un véritable traitement en couleurs. Avec les systèmes de vision actuels, il était nécessaire d’effectuer des filtrages successifs sur l’image remontée par le capteur (un par couleur primaire dans le cas d’un filtrage RVB), puis de faire les contrôles séparément (un par image). D’abord, cela prend du temps d’effectuer plusieurs calculs au lieu d’un. Mais surtout, cela revenait à effectuer des calculs sur des images en niveaux de gris. »
Avec l’Xpectia, Omron lance donc le premier système de vision qui effectue les contrôles directement sur l’image réelle, sans passer par ces filtrages qui entraînent des pertes d’informations. Le processeur à architecture PC de l’Xpectia dispose de suffisamment de puissance de calcul pour traiter en une fois des images de 16,7 millions de couleurs (c’est-à-dire la profondeur de couleurs couramment utilisée par nos écrans, téléviseurs ou appareils photo numériques). L’intégration des couleurs dans le calcul de l’image ouvre la porte aux applications où les contraintes d’éclairage sont importantes, par exemple, ou encore lorsque le contraste est faible entre l’objet à mesurer et le fond.
Puissant mais simple d’utilisation
Avec sa gamme de caméras allant de 300 000 à 5 millions de pixels, l’Xpectia est donc capable de répondre aux applications de vision les plus exigeantes. Mais il n’en est pas pour autant complexe à utiliser. Son écran de 12,1’’, l’un des plus larges du marché, offre une surface de travail confortable pour concevoir tous types de contrôles. Du point de vue des fonctionnalités, l’Xpectia peut répondre à la plupart des besoins (recherche de formes, contrôle de position, contrôle de caractères, contrôle de défauts, contrôle d’impression ou de marquage, etc.), et il est possible de programmer des applications personnalisées. Mais le gain en ergonomie se fait surtout par la présence d’une dalle tactile, car les zones de détection peuvent être tracées directement avec le stylet.
De plus, Omron propose avec l’Xpectia une série de caméras autofocus dites “intelligentes”. Leur champ de vision est réglable directement depuis l’interface tactile (de 13 à 100 mm de largeur), et la mise au point s’effectue automatiquement (distance focale de 70 à 190 mm). Ainsi, une seule caméra peut effectuer des mesures de près, sur une grosse pièce, ou de loin sur des pièces plus petites. Enfin, Omron inaugure un système de calibration simplifié pour les applications de mesure en 3D. En fixant deux caméras sur le support prévu à cet effet, on obtient un système de vision stéréo, capable d’effectuer simultanément des calculs en 2D et en 3D, pour des mesures de longueurs, de positions, d’orientations de trous, etc.

 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap