GML entraîne son processeur d’IA sur les caméras de Framos

Le 21/10/2021 à 10:16

GrAI Matter Labs (GML) intègre sa puce Life-Ready AI à très faible latence dans une caméra de profondeur D435E, afin d’accélérer des applications de vision en périphérie de réseau.

La start-up parisienne GrAI Matter Labs (GML), qui développe des technologies de traitement d’intelligence artificielle (IA) inspirées du cerveau, s’est associé au fournisseur allemand de caméras industrielles Framos, dans le but de concevoir une puce Life-Ready AI pour les plates-formes de vision 3D.

Cette solution conjointe repose sur l’intégration du processeur d’inférence VIP (Vision Inference Processor) du Français et d’une caméra de profondeur D435e de l'Allemand, l’ensemble visant à booster les applications de vision exigeantes, dans les domaines de la robotique – notamment pour la navigation d’AGV (Automated Guided Vehicules) –, de l’automatisation ou de la fabrication connectée à l’IoT.

Grâce à leur architecture inspirée du cerveau humain, les puces de GML se distinguent par une très faible latence, autorisant la mise en œuvre de traitement d’IA au plus près de l’équipement qui génère les données. Les caméras de la gamme D400e de Framos se montrent, elles aussi, adaptées à un fonctionnement en périphérie de réseau. Disponibles en boîtier d’indice IP66 ou en version carte, elles bénéficient de connecteurs M12 pour l’interface Ethernet et M8 pour l’alimentation.