Arc Informatique et Ubiquicom s'unissent en logiciels Scada mobiles

Rédigé par  mercredi, 18 novembre 2015 11:52

Ce partenariat concrétise une initiative commune visant à placer les services de géolocalisation au cœur des systèmes de supervision. Ce faisant, Arc Informatique entre un peu plus sur le créneau de l'Internet des Objects, les solutions futures proposées par le duo devant s'interfaçant avec des réseaux dédiés.

Le français Arc Informatique, éditeur indépendant de logiciels de supervision et de contrôle industriels basé à Paris, et Ubiquicom, groupe italien basé à Milan et spécialisé dans le développement et la fourniture de solutions dédiées à la détection, à la localisation et au suivi des hommes et des ressources dans des environnements non conventionnels, ont récemment décidé de collaborer et d’associer leurs compétences respectives dans le cadre d’un partenariat qui concrétise une initiative commune visant à placer les services de géolocalisation au cœur des systèmes de supervision mobiles.

Ce partenariat est également pour Arc Informatique l’opportunité d’entrer encore davantage dans le domaine de l’Internet des Objets puisque les solutions qui seront issues de ce rapprochement pourront s’interfacer avec des réseaux dédiés tels que LoRa (technologie promue par l'américain Semtech et développée à l'origine par le français Cycleo) et Sigfox (du nom de la start-up toulousaine qui a développé ce réseau).

Des services de positionnement en extérieur comme en intérieur

Déjà, en début d’année, lors du lancement de la dernière mouture de son célèbre logiciel, PcVue 11.1, Arc Informatique avait introduit de nombreuses fonctionnalités inédites parmi lesquelles le GEO Map Control, une fonction permettant à l’industriel de visualiser et de contrôler ses équipements et ses installations par géolocalisation, depuis une carte interactive, en se connectant à un Système d’information géographique (SIG) ou à un simple fournisseur de cartes.

Aujourd’hui, grâce au partenariat avec Ubiquicom, Arc Informatique pourra aller plus loin puisqu’il pourra enrichir sa fonctionnalité PcVue Geo Map Control grâce à la Locator Suite signée cette fois de l’italien et qui permet la surveillance en temps réel de paramètres biométriques et environnementaux. Du fait de ces propriétés faciles à configurer et exécutées via des services web, l’association de ces deux technologies permettra de détecter et de suivre les hommes et les ressources en les affichant directement sous forme de marqueurs PcVue sur une carte géographique. Par ailleurs, détection et suivi sont rendus possibles en intérieur comme en extérieur, et cela quel que soit le type de réseau de communications disponible (GSM, Wi-Fi, Bluetooth, BLE).

Dernière modification le mercredi, 18 novembre 2015 12:00
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

20/11/2018 - 21/11/2018
Be 4.0
27/11/2018 - 27/11/2018
Automation Class Factory

Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
RAID

Redundant Array of Independent Disks, batterie redondante de disques durs indépendants. A la fin des années 1980, RAID signifiait “Redundant Array of Inexpensive Disks”, c’est-à-dire batterie redondante de disques économiques. C’était à l’époque où les gros disques d’ordinateurs étaient onéreux. Les temps ont changé et c’est la raison pour laquelle le terme Inexpensive a été remplacé par Independant. Le but des RAID est d’augmenter la performance ou de fournir une tolérance aux pannes. Développé à l’origine pour les systèmes de stockage, les Raid ont vu leurs applications s’élargir et sont désormais présents sur les PC. Le concept Raid peut être mis en œuvre avec un disque unique et à l’aide d’un logiciel spécialisé, mais les performances sont moindres qu’avec des Raid multi-disques, surtout lorsqu’il s’agit de restituer les données après une défaillance.
Raid améliore les performances des disques en interpénétrant les octets ou les groupes d’octets à travers plusieurs disques, de sorte qu’au moins deux disques sont en train de lire et d’écrire simultanément. La tolérance aux pannes est réalisée en utilisant la technique du disque miroir (duplication totale des données) comme dans RAID 1 ou en utilisant les bits de parité comme dans RAID 3 et RAID 5. Les bits de parité sont calculés en prenant un bit du disque 1 et en le combinant (fonction OU exclusif) avec un bit du disque 2, et en stockant le résultat sur le disque 3. Un disque défaillant peut être remplacé à chaud par un autre, le contrôleur RAID se charge de reconstituer les données perdues.

  • RAID 0. Les données sont réparties sur plusieurs disques de façon à améliorer la performance. Il n’y a pas de protection contre les pannes.
  • RAID 1. Les données sont toutes écrites en miroir sur deux disques distincts. Solution qui offre la meilleure fiabilité mais double le coût du stockage.
  • RAID 2. Les bits (plutôt que des octets ou des groupes d’octets) sont répartis sur plusieurs disques.
  • RAID 3. Les données sont réparties sur trois ou davantage de disques. Tous les disques travaillent en parallèle, ce qui assure une vitesse de transfert très élevée. Les bits de parité de parité permettent de reconstituer les données en cas de panne de l'un des disques physiques.
  • RAID 4. Similaire au Raid 3 mais chaque disque est géré indépendamment. Peu utilisé.
  • RAID 5. Le plus largement utilisé. Les données sont réparties sur trois ou davantage de disques afin d’augmenter les performances, et les bits de parité sont utilisés pour la tolérance aux pannes. Les bits de parité permettent de reconstituer les données en cas de panne de l'un des disques physiques.
  • RAID 6. Le plus fiable mais il est peu utilisé. Similaire à RAID 5, mais ici le contrôleur effectue les calculs de deux bits de parité différents, ou le même calcul sur deux sous-ensembles de données qui se chevauchent.
  • RAID 10. Combinaison de RAID 1 et RAID 0. RAID 0 est utilisé pour la performance et RAID 1 est utilisé pour la tolérance aux pannes.