Revue Mesures > Réseaux industriels

Les switches Ethernet

A l’heure où le réseau Ethernet devient incontournable un peu partout, des développements spécifiques lui ont permis plus récemment d’accéder au monde de l’industrie. Grâce à des équipements de plus en plus robustes et déterministes, le protocole issu de la bureautique se présente de plus en plus comme une alternative aux réseaux de terrain. L’une des principales innovations à l’origine de cette tendance est la généralisation des réseaux commutés (c’est-à-dire à base de switches, ou commutateurs). Mais il n’est pas si aisé de mettre en place un réseau Ethernet vraiment adapté à une infrastructure, et le choix des switches à employer est primordial.
Dernière modification le mardi, 01 avril 2008 02:00
Connectez-vous pour commenter
Découvrir Recevoir un n° Feuilleter S'abonner
23/02/2016 - 27/02/2016
METAV 2016
08/03/2016 - 10/03/2016
CFIA 2016
08/03/2016 - 08/03/2016
Journée technique du CFM
10/03/2016 - 10/03/2016
NIDays
15/03/2016 - 15/03/2016
Séminaire « Métrologie des états de surface »
17/03/2016 - 17/03/2016
Journée technique PXI

Non classé
GEL ANTI-CORROSION

Formule enrichie utilisée comme excellent diélectrique et inhibiteur de corrosionProtection garantie. [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SRAM
Static Dynamic Random Access Memory, mémoire à accès aléatoire. Les mémoires RAM se présentent sous la forme de circuits intégrés et sont indispensables à l’exécution de n’importe quel programme applicatif ou à l’affichage d’une image.
Les RAM sont des mémoires non volatiles, c’est-à-dire qu’elles perdent leur contenu dès qu’elles ne sont plus alimentées (on parle aussi de “mémoire vive”).
Les DRAM sont des RAM “dynamiques”, qui nécessitent d’être rafraîchies plusieurs milliers de fois par seconde pour conserver leurs informations. Elles s’opposent aux RAM “statiques”, qui n’ont pas besoin d’être rafraîchies.