Revue Mesures > Réseaux industriels

Les switches Ethernet

A l’heure où le réseau Ethernet devient incontournable un peu partout, des développements spécifiques lui ont permis plus récemment d’accéder au monde de l’industrie. Grâce à des équipements de plus en plus robustes et déterministes, le protocole issu de la bureautique se présente de plus en plus comme une alternative aux réseaux de terrain. L’une des principales innovations à l’origine de cette tendance est la généralisation des réseaux commutés (c’est-à-dire à base de switches, ou commutateurs). Mais il n’est pas si aisé de mettre en place un réseau Ethernet vraiment adapté à une infrastructure, et le choix des switches à employer est primordial.
Dernière modification le mardi, 01 avril 2008 02:00
Connectez-vous pour commenter
Pas d'événement

Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Mesureurs d’épaisseur Mesureurs d’épaisseur
    Les mesureurs d’épaisseur portables MK5 de Cygnus déterminent le niveau de corrosion d’une couche métallique par inspection ultrasonore à écho, sans devoir retirer le revêtement de protection.
    Lire la suite >
  • Éclairage industriel à Led Éclairage industriel à Led
    Banner Engineering sort l'éclairage industriel à Led WLB92. Il diffuse une lumière uniforme pour un environnement de travail ergonomique, mais également pour des applications comme la robotique ou l'inspection.
    Lire la suite >
  • Abaisseurs de fréquence à large bande Abaisseurs de fréquence à large bande
    Acquitek distribue les abaisseurs de fréquence DCxG de GaGe. Il s’agit de récepteurs à large bande qui comportent une seule entrée RF et trois bandes FI sélectionnables par logiciel (10, 40 et 100 MHz) ou, en option, trois bandes FI sélectionnables de 10, 80 ou 160 MHz.
    Lire la suite >
Conception top-down
Dans cette approche, encore appelée conception globale ou descendante, le système est divisé en blocs. Chaque bloc est ensuite progressivement modélisé, en partant du plus haut niveau d’abstraction, interconnecté et simulé jusqu’à ce que l’ensemble soit partitionné à son niveau le plus fondamental. (Définition Electronique International Hebdo)