Revue Mesures > Réseaux industriels

Les switches Ethernet

A l’heure où le réseau Ethernet devient incontournable un peu partout, des développements spécifiques lui ont permis plus récemment d’accéder au monde de l’industrie. Grâce à des équipements de plus en plus robustes et déterministes, le protocole issu de la bureautique se présente de plus en plus comme une alternative aux réseaux de terrain. L’une des principales innovations à l’origine de cette tendance est la généralisation des réseaux commutés (c’est-à-dire à base de switches, ou commutateurs). Mais il n’est pas si aisé de mettre en place un réseau Ethernet vraiment adapté à une infrastructure, et le choix des switches à employer est primordial.
Dernière modification le mardi, 01 avril 2008 02:00
Connectez-vous pour commenter
09/06/2015 - 09/06/2015
Journée mondiale de l'accréditation
15/06/2015 - 19/06/2015
Achema

Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Causes-effets (diagramme)

Le diagramme des causes-effets ou diagramme d’Ishikawa (appelé aussi diagramme en arête de poisson) est un des outils de la qualité qui permet d’identifier les diverses causes possibles d’un effet (ou d'un problème) constaté et donc de trouver les moyens pour y remédier.

On commence par classer les grandes causes potentielles possibles, en s'appuyant par exemple sur les "5M" : Méthodes (modes opératoires, réglementation, procédures, etc.), Main-d'oeuvre (tout ce qui a trait au comportement humain, le niveau de formation des personnels impliqués, leur niveau d'expérience, etc.), Matériel (tout ce qui est lié aux équipements), Matière (matières premières, informations, etc.) et Milieu (tout ce qui est extérieur à l'effet ou au problème dont on cherche les causes).

A l'intérieur de ces grandes causes, on descend un peu plus dans le détail jusqu'à remonter jusqu'aux causes les plus élémentaires. Au final, le diagramme causes-effets permet d'obtenir une arborescence détaillée des différentes causes.