Revue Mesures > Réseaux industriels

Les switches Ethernet

A l’heure où le réseau Ethernet devient incontournable un peu partout, des développements spécifiques lui ont permis plus récemment d’accéder au monde de l’industrie. Grâce à des équipements de plus en plus robustes et déterministes, le protocole issu de la bureautique se présente de plus en plus comme une alternative aux réseaux de terrain. L’une des principales innovations à l’origine de cette tendance est la généralisation des réseaux commutés (c’est-à-dire à base de switches, ou commutateurs). Mais il n’est pas si aisé de mettre en place un réseau Ethernet vraiment adapté à une infrastructure, et le choix des switches à employer est primordial.
Dernière modification le mardi, 01 avril 2008 00:00
Connectez-vous pour commenter
Pas d'événement
  • Capteurs, Électronique Associée Et Terminaux Font Leur Mue Hygiénique Capteurs, Électronique Associée Et Terminaux Font Leur Mue Hygiénique
    Suite aux différentes crises qu'a pu connaître l'agroalimentaire, entre vache folle et autres contaminations, les industriels de ce secteur et ceux de la pharmaceutique se tournent de plus en plus vers des équipements de process respectant des normes toujours plus strictes en termes de “nettoyabilité”, d'absence de zones de rétention, de prévention de foyers bactériologiques, etc. Du côté des fabricants…
    Lire la suite >
Shannon (théorème de)
Le théorème de Shannon concerne la numérisation d’un signal analogique. La numérisation consiste à échantillonner le signal à une fréquence donnée et à attribuer une valeur numérique à chacun des échantillons ainsi obtenus. Le théorème de Shannon dit que si on veut être sûr de ne perdre aucune informatique sur le signal, il faut que la fréquence d’échantillonnage soit au moins le double de la fréquence maximale contenue dans le signal. Ainsi, si un signal 10 Hz contient des harmoniques jusqu’au rang 20 (la fréquence maximale est alors de 20 x 10 = 200 Hz), il doit être échantillonné à une fréquence qui est au moins le double de 200 Hz, soit 400 Hz minimum.