IHM

DiscoverIE rachète Cursor Controls

Rédigé par  vendredi, 09 novembre 2018 15:59

Le fabricant britannique de composants électroniques étoffe son portefeuille avec l’offre très complémentaire de son compatriote spécialisé en IHM.

Le groupe britannique DiscoverIE, spécialisé en conception et fabrication de composants électroniques pour les OEM et qui était connu jusqu’en 2017 sous le nom Acal, vient de faire l’acquisition de son compatriote Cursor Controls, fabricant d’interfaces homme-machine (IHM). Le montant de cette transaction s’est élevé à 19 millions de livres sterling, auxquels pourront s’ajouter 4 millions de £ en fonction des objectifs commerciaux atteints d’ici décembre 2021.

Composée de trackballs, de pavés tactiles et de claviers durcis, l’offre de Cursor Controls se montre non seulement très complémentaire de celle de DiscoverIE, mais également bien cohérente avec la stratégie de marché de ce dernier, en réalisant plus de 60% de ses revenus dans l’industrie et le médical. De plus, le spécialiste des IHM est largement présent à l’international, avec 90% de ses ventes effectuées hors du Royaume-Uni et 40% hors de l’Union Européenne.

Basée à Newark au Royaume-Uni et comptant des usines de fabrication dans ce pays ainsi qu’en Belgique, l’activité de Cursor Controls a été intégrée à la division Design & Manufacturing de DiscoverIE, en conservant cependant son propre nom de marque.

Dernière modification le vendredi, 09 novembre 2018 15:59
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Freeware
Freeware est la contraction de “free software” et signifie “logiciel libre de droit”, c’est-à-dire gratuit. Les logiciels libres ne sont en général pas proposés avec le code source et ils ne peuvent donc pas être modifiés.
Il ne faut pas confondre freeware et “open source” (ici, le code source est accessible à tous).