LDetek rejoint Analytical Industries Inc.

Rédigé par  vendredi, 15 juin 2018 14:16
LDetek rejoint Analytical Industries Inc. LDetek

Le spécialiste canadien de la chromatographie en phase gazeuse et de l’analyse en ligne est racheté par Battery Ventures, propriétaire d'ATI.

Après avoir mis la main sur Analytical Industries Inc. (ATI) et Michell Instruments en 2016, puis Rotronic l’année suivante, l’américain Battery Ventures, investisseur propriétaire de nombreuses entreprises notamment dans le domaine industriel, vient d’annoncer, via Process Sensing Technologies (PST),  le rachat du canadien LDetek pour un montant non dévoilé.

Créée en 2009 par Louis Paradis, le président, et Dany Gagne, le CTO, la société située à Thetford Mines (Québec), est spécialisée dans les chromatographes en phase gazeuse et les analyseurs en ligne. Elle a notamment développé la technologie propriétaire de détecteur d’émission de plasma (PED pour Plasma-Emission Detector), caractérisée par des mesures hautement sensibles, demandées par les industries des gaz spéciaux et à pureté élevée, des semi-conducteurs, des laboratoires et de la surveillance environnementale.

« L'offre de LDetek est extrêmement complémentaire aux autres activités du portefeuille de PST et permettra à PST d'offrir une solution complète dans un certain nombre d'applications clés », précise Adam Markin, CEO du groupe PST. « Nous sommes convaincus que ce partenariat nous apportera de nombreuses ressources de valeur alors que nous poursuivons notre croissance et notre développement à l'échelle mondiale », ajoute Louis Paradis.

Dernière modification le jeudi, 05 juillet 2018 11:38
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre
03/04/2019 - 04/04/2019
Enova Nantes
10/04/2019 - 11/04/2019
Sido

Non classé
Dynamique des structures

De l’acquisition aux résultatsL’analyse de structure est un puissant outil pour comprendre le comportement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
UHF
Ultra High Frequency, ultra-hautes fréquences : ce terme est ancien et il avait été défini pour qualifier un domaine de fréquences très élevé pour l’époque. En fait, il ne s’agit pas de fréquences si élevées que cela (300 MHz- 3 GHz). Les UHF sont au-dessus de la gamme VHF (laquelle couvre la plage 30 MHz-300 MHz). Aujourd’hui, pour ces deux bandes, on parle plutôt de “plage RF” (radiofréquences). Au-dessus de 3 GHz, on entre dans le domaine des hyperfréquences.