«Matériel et logiciel agis sent de concert pour améliorer les proce ss»

Le 03/04/2019 à 15:00  

Mesures. Hexagon Manufacturing Intelligence applique clairement une stratégie d'acquisitions depuis quelques années. Pourquoi avoir mis en œuvre cette stratégie?

Norbert Hanke. C'est vrai, au cours de ces 18 dernières années, en fait depuis la création de cette entité, nous avons fait beaucoup d'acquisitions. Mais nous avons marqué un tournant fondamental dans la stratégie de notre groupe depuis quatre ans car, jusqu'en 2014, nous étions une société entièrement tournée vers la mesure. Mais grâce à nos acquisitions récentes, nous avons étendu nos compétences dans de nouveaux domaines qui vont bien au-delà. L'autre chose dont nous sommes fiers est la manière dont nous apprenons de ces acquisitions pour compléter notre offre et proposer des solutions en adéquation avec la demande actuelle du marché et la demande à venir. Donc, c'est clair que la croissance externe fait partie de notre ADN, mais nous accordons également une place importante au développement interne puisque nous consacrons entre 10 et 12% de notre chiffre d'affaires à laR&D,cequi constitue une part importante. Donc, notre stratégie est en fait basée sur un mélange subtil entre croissance externe et croissance interne, même si je dois admettre que nous ne sommes peut-être pas aussi patients que d'autres sociétés pour étoffer notre offre et compléter nos solutions technologiques car nous tenons à maintenir une certaine dynamique, une certaine vitesse de développement en quelque sorte. Mais à chaque fois que nous voulons enrichir notre offre, on se pose systématiquement la question de savoir si l'on développe la technologie en interne ou si l'on étudie la possibilité d'acquérir une société déjà experte en la matière.

Mesures. Récemment, Hexagon Manufacturing Intelligence a surtout procédé à des acquisitions dans le domaine du logiciel. Pouvez-vous nous indiquer la part du logiciel dans la mesure mécanique?

Norbert Hanke. Nous avons procédé, en effet, à plusieurs acquisitions de ce type ces derniers temps, à l'image de MSC Software dont Brian Shepherd parlera mieux que moi. Car la part du logiciel est de plus en plus importante pour le domaine de la mesure mécanique. Mais là encore, nous effectuons aussi des développements en interne dans le domaine du logiciel. C'est vers cela que la mesure mécanique s'oriente. Cela dit, il nous faut toujours travailler à trouver de nouvelles solutions matérielles, à base de capteurs, d'instruments de mesure, etc. Certes, le logiciel est important, mais c'est la combinaison du matériel et du logiciel qui est réellement cruciale.Vous savez, je suis un technologue, un passionné des systèmes. Je suis conscient que le logiciel doit accompagner les solutions technologiques dans le domaine de la mesure, mais le logiciel ne peut en aucun cas se substituer à la technologie. Les deux doivent aller dans le même sens pour proposer de nouvelles solutions globales à nos clients.

Mesures. Lors de la conférence inaugurale del'édition 2018 de votre événement HxGN Live qui se déroule tous les ans en juin à Las Vegas, Ola Rollen, Pdg du groupe Hexagon, maison mère d'Hexagon Manufacturing Intelligence, a présenté le concept Exalt. Pouvez-vous nous expliquer ce dont il s'agit?

Norbert Hanke. Exalt est un concept qui mixe différents éléments - tels que le edge computing et l'intelligence artificielle - dans le cadre de ce que l'on peut appeler un système cyberphy-sique,c'est-à-direunsystème qui permet des prises de décision au plus bas niveau, au niveau du système ou de la machine, sans passer par le cloud car c'est trop lent. Le but est d'améliorer le flux industriel au niveau le plus bas. Exalt est donc une appellation générique de toute notre offre liée à cette tendance. D'une certaine manière, cela constitue notre vision de là où les sys-tèmes industriels tendent. Hexagon a pour ambition d'être un leader mondial des solutions numériques permettant de créer ce que l'on appelle des écosystèmes connectés autonomes [ACE, autonomous connected ecosystems , ndlr], c'est-à-dire des états dans lesquels les données sont connectées de manière transparente grâce à la convergence du monde physique, du monde numérique et de l'intelligence intégrée.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap