À la RATP, la supervision ne manque pas d’air

Le 01/04/2006 à 0:00  
default-image-3103

En cas de départ de feu dans les tunnels du métro, la RATP utilise de puissants ventilateurs pour extraire la fumée ou la confiner dans des recoins désertés. Il y a peu, la RATP (Régie autonome des transports parisiens) a souhaité installer un système central de supervision pour augmenter la réactivité et améliorer la mise en œuvre de ces processus. L’intégrateur Quartz Data s’est vu confier cette mission, la régie de transports proposant d’utiliser Panorama, le logiciel d’Europ Supervision. L’objectif était de travailler d’abord sur une ligne de métro, pour ensuite disposer d’outils permettant de générer automatiquement le code lors de futures installations sur d’autres lignes.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap