ABB facilite la conversion aux architectures des automates de sécurité

Le 01/06/2014 à 17:00  
default-image-3103

D epuis plusieurs années, les automates programmables de sécurité fleurissent chez tous les principaux fournisseurs de solutions d'automatisme (nous consacrerons d'ailleurs un article sur les grandes tendances de ce secteur d'ici quelques mois). ABB, qui fait bien évidemment parti de ces acteurs, a commercialisé il y a quelques semaines l'AC500-S, le dernier-né de ses automates programmables de sécurité qui vient complèter la gamme d'automates programmables bien connueABBAC500 du fabricant avec une architecture double processeur conforme aux niveaux de sécurité fonctionnelle SIL3/PL e. Particulièrement polyvalent, ce modèle est doté de fonctions de programmation qui accélèrent et simplifient les études de sécurité pour les applications de commande et de régulation les plus complexes. L'objectif étant de permettre aux utilisateurs actuels d'automates programmables de se convertir aisément aux architectures des automates de sécurité et de programmer facilement des applications avec ce nouveau modèle. ABB précise qu'avant sa commercialisation, l'AC500-S a été largement testé sur le terrain pendant plus de 3 ans et dans 10 applications pilotes comprenant différents types de grues, de palans de mines, de véhicules à guidage automatique et de robots.

Parmi les fonctions performantes qui existent sur le marché des automates programmables de sécurité, le modèle ABBAC500-S prend en charge la programmation par texte structuré ( StructuredText -ST), outre les logiciels graphiques classiques par boîtes fonctionnelles (FBD) et schémas à contacts (LD). Les utilisateurs bénéficient ainsi d'une programmation à haut niveau qui simplifie considérablement l'étude de solutions pour des applications sophistiquées nécessitant des algorithmes et des fonctions mathématiques complexes. Cette caractéristique est complétée par un ensemble de fonctions trigonométriques (COS, SIN, TAN, ASIN, ACOS et LOG) adapté à la commande des mouvements dans des applications cinématiques complexes telles que les grues, les monte-charge et les manipulateurs.

L'AC500-S a été largement testé sur le terrain pendant plus de 3 ans et dans 10 applications pilotes comprenant différents types de grues, de palans de mines, de véhicules à guidage automatique et de robots.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap