Accéléromètres “hautes températures” : comment faire son choix ?

Le 17/03/2010 à 21:10  
default-image-3103

Les accéléromètres destinés à la mesure de chocs ou de vibrations en environnement extrême ont des caractéristiques très différentes de ceux que l’on utilise habituellement en laboratoire. C’est le cas des modèles “hautes températures” employés dans l’aéronautique, le spatial ou le nucléaire. Pour en choisir un adapté à ce type d’applications, rien ne doit être laissé au hasard. Les performances du capteur dépendent de la nature de l’élément piézoélectrique, de sa charge pyroélectrique, de la température d’utilisation, ou encore du montage réalisé. Et lorsque tous les critères de choix ne peuvent être réunis, un certain nombre de compromis s’imposent. Au final, la démarche conduit bien souvent à retenir un seul modèle d’accéléromètre.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap