Améliorations tous azimuts en analyse de signal

Le 01/04/2016 à 17:00  

L ors du salon Mobile World Congress (MWC), qui s'est déroulé du 22 au 25 février dernier à Barcelone (Espagne), l'américain Keysight Technologies a dévoilé une ribambelle de nouveautés pour la conception et le test des communications de dernières générations. C'est ainsi qu'ont été présentés la nouvelle génération d'analyseurs de signal série X, la première solution de validation et de production intégrée pour les designs millimétriques IEEE 802.11ad, le système de test OTA millimétrique et multicanaux, la mesure en temps réel de beamforming , le testeur de radiocommunications UXM E7515A ( voir encadré ), etc. Sans oublier non plus les annonces faites du côté d'Anite, société spécialisée dans les tests de réseaux sans fil rachetée par l'américain en août 2015, telles que le support de réseaux simulés à son ensemble d'outilsVirtual DriveTesting (VDT). « En plus de la réorganisation de notre structure mieux orientée vers les clients (communications, aéronautique/défense, industrie, semi-conducteur et services), notre stratégie est de proposer des solutions plus centrées sur le logiciel que sur le matériel », rappelle Renaud Duverne, Solution Partners Program Worldwide chez Keysight Technologies.

À l'image du EXA N9010B, Keysight Technologies a repensé l'ensemble de sa gamme d'analyseurs de signal, de l'entrée jusqu'au très haut de gamme. Leur nouvelle robe noire ne doit pas occulter les améliorations apportées en termes de performances.

Keysight Technologies

Mais revenons sur la nouvelle génération d'analyseurs de signal série X. L'américain n'a pas lancé un, ni deux, ni trois nouveaux modèles, mais bel et bien six nou-veaux appareils (de l'entrée au très haut de gamme): les analyseurs de signal CXA N9000B, EXA N9010B, MXA N9020B, PXA N9030B et UXA N9040B, ainsi que l'analyseur de facteur de bruit N897xB. Au-delà de leur couleur noire - seuls les analyseurs de spectre R F et microondes portables FieldFox chez le fabricant et les oscilloscopes numériques de son compatrioteTeledyne LeCroy arboraient jusque-là cette robe - , le point commun à tous ces nouveaux appareils est l'interface utili-sateur. « Lors de son lancement, nous avions doté l'analyseur de signal UXA d'un écran tactile capacitif 14,1 pouces. Compte tenu du retour positif de la part des utilisateurs,en termes de simplicité et de facilité d'utilisation, nous avons étendu cet écran à l'ensemble de la nouvelle série X. Comme le facteur de format est plus petit, l'écran retenu est un écran 10,6 pouces multitactile », explique Allison Douglas, responsable du développement de marché pour les solutions de mesure des communications chez Keysight Technologies France.

Les fonctionnalités devenues essentielles sur les smart-phones et les tablettes numériques, telles que le simple ou double tapotement pour sélectionner un paramètre ou agrandir une fenêtre, le fait de glisser ou de pincer les doigts pour mettre à l'échelle ou zoomer, sont autant de moyens pour accéder encore plus rapidement aux paramètres et aux mesures. « Si l'interface utilisateur est nouvelle comparée à la génération précédente d'analyseurs de signal, les ingénieurs retrouveront les mêmes algorithmes de mesure validés et une compatibilité à 100 % du code (programmation de commandes) », insiste Allison Douglas.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap