Ameliorer le diagnostic san guin et les procédures cliniques grâceàl'automatisme

Le 01/02/2016 à 0:00  

L 'analyse sanguine - un aspect important de nombreuses procédures médicales - est extrêmement exigeante en termes de processus et requiert une précision hautement reproductible. Bien qu'ils soient toujours pratiqués, les tests sanguins manuels sont particulièrement inefficaces par rapport aux solutions automatisées. Le test sanguin est également une science incroyablement variée, avec de nombreuses voies d'investigation possibles en fonction de ce qui est testé et des réactifs utilisés. Cela introduit de nombreuses variables dans le processus, qui peuvent entraîner des protocoles de test extrêmement longs. Aussi lorsque le britannique AGR Automation a été chargé de créer une nouvelle machine de diagnostic sanguin censée améliorer cette opération et les procédures cliniques associées, le principal défi auquel cette société s'est confrontée n'était pas nécessairement la précision requise par le processus ni le nombre de tests potentiels, mais plutôt la façon de combiner cette précision et cette variabilité avec un débit et une flexibilité accrus - et ce, sans affecter la qualité des résultats finaux. Qui plus est, AGR s'est attelé à améliorer la facilité d'utilisation de ce dispositif dont l'objectif est de permettre aux professionnels de santé et aux hôpitaux d'accéder à plusieurs réactifs, à des débits beaucoup plus élevés et rapides, et à des résultats instantanés après réalisation du test.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap