Assystem à la tête de Scissor, le projet européen de cybersécurité

Le 01/09/2015 à 17:00  

L aprotection des systèmes d'information industriels est devenue un enjeu majeur pour les états et les opérateurs qui gèrent leurs ressources, en particulier dans le domaine de l'énergie, de l'eau ou du médical. Dans le cadre du programme Horizon 2020 de l'Union européenne, quatre millions d'euros ont été alloués au projet Scissor, retenu pour apporter une solution de sécurité contre les attaques sur des systèmes Scada ( Supervisory control and data acquisition ) ou des réseaux de distribution d'énergie intelligents ( smart grids ).

Quatre millions d'euros ont été alloués par l'Union européenne au projet Scissor dont le but est d'apporter une solution de sécurité contre les attaques sur des systèmes Scada ou des réseaux de distribution d'énergie intelligents (smart grids).

En tant que coordinateur de ce projet, le groupe international d'ingénierie et de conseil en innovation, Assystem, a formé un consortium de neuf partenaires européens, spécialistes pluridisciplinaires évoluant dans le monde de la recherche, des universités et des PME novatrices. Autour d'Assystem se trouvent ainsi réunis l'université de sciences et technologie AGH de Cracovie (Pologne), l'université parisienne Pierre-et-Marie-Curie (UPMC), la PME suisse innovante en cloud computing SIXSQ, le centre CNIT regroupant 37 universités italiennes, la PME romaine Radio6ense spécialisée en capteurs intelligents, l'institut autrichien Salzburg Research expert dans lesTIC, l'université de Louvain en Belgique et enfin la société SEA de production et de distribution électrique sur l'île de Favignana, à l'ouest de la Sicile. Concrètement,Scissor vise à protéger les systèmes industriels des cyberattaques en collectant tout un ensemble de données de sécurité à partir de sondes,capteurs et caméras, traitées au niveau d'une plate-forme Siem ( Security information and event management ). Cette supervision Siem, dont 80% du développement est pris en charge parAssystem,doit permettre de détecter les intrusions et d'alerter sur l'arrivée imminente d'un incident. Le projet sera testé en grandeur nature sur le réseau de distribution d'électricité intelligent de SEA à Favignana. Le développement de Scissor est programmé sur une durée de trois ans.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap