Autosar : un exemple de standardisation des logiciels embarqués

Le 01/06/2007 à 0:00  
default-image-3103

L’industrie automobile est confrontée, comme beaucoup d’autres, à une augmentation quasi exponentielle de la complexité des architectures électroniques. Pour y faire face, les constructeurs du monde entier se sont associés aux fabricants de calculateurs et aux éditeurs d’outils logiciels pour créer le consortium Autosar (AUTomotive Open System ARchitecture). Le rôle de cette organisation est de spécifier une méthode de travail permettant de s’affranchir du matériel lors de la conception des applications embarquées. La question se pose donc : tous les systèmes électroniques complexes devront-ils passer par des standards de ce type ?

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap