Avec le courant induit, la magnétoscopie s’offre de nouvelles applications

Le 01/12/2005 à 0:00  
default-image-3103

Un nouveau procédé de contrôle magnétoscopique, développé par la société Srem Technologies, ouvre la voie à des applications qu’il n’était pas possible d’envisager avec la méthode traditionnelle. Cette technique, basée sur la génération d’un courant induit dans la pièce à tester, permet de contrôler tout type de pièce ferromagnétique, y compris les pièces de forge ou les pièces de grande longueur et de faible section… Petite revue de détail d’une méthode qui offre une nouvelle alternative à la détection de défauts longitudinaux débouchants.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap