B&R affiche ses ambitions au sein d'ABB

Le 11/09/2017 à 17:00  

C omme promis par Hans Wimmer (photo), Managing Director de B&R, lors de la dernière Foire de Hanovre, la finalisation du rachat de l'automaticien autrichien par le groupe helvético-suédois ABB, l'un des principaux fabricants mondiaux dans l'énergie et les automatismes, a bien été effective au début de l'été, quelques mois seulement après l'annonce de la transaction. Si certains rapprochements d'entreprises semblent parfois hasardeux, l'acquisition de B&R par ABB paraît presque couler de source. « Cette transaction comble un manque historique d'ABB dans l'automatisation des machines et des usines et élargit notre leadership en automatisation industrielle. Nous sommes ainsi devenus le seul fournisseur d'automatismes industriels proposant aux industries manufacturières et des process une offre globale de solutions technologiques et logicielles autour de la mesure, du contrôle, des actionneurs, de la robotique, de la numérisation et de l'électrification », argumente ainsi Ulrich Spiesshofer, Pdg d'ABB. Le montant de la transaction n'a toujours pas été dévoilé lors de l'annonce de sa finalisation en juillet dernier, mais certaines précisions ont été données. Ainsi, B&R va-t-il intégrer la division Industrial Automation du groupe helvético-suédois, en devenant, avec l'activité des automates programmables industriels (PLC en anglais) existante d'ABB, l'entité Machine & Factory Automation. Le siège social de ce nouveau centre mondial pour l'automatisation des machines et des usines sera situé à Eggelsberg (Autriche) et dirigé par Hans Wimmer, qui partage le même enthousiasme que les dirigeants d'ABB pour ce rapprochement.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap