Caméras pour l'embarqué série 1 Alvium d'Allied Vision

Le 19/10/2017 à 0:00  

Avec sa technologie Alvium, Allied Vision a réinventé l'architecture des caméras pour créer une nouvelle plateforme de vision qui intègre le meilleur de la vision industrielle et de la vision embarquée.

J usqu'à ce jour, les développeurs d'applications dans la vision embarquée devaient faire un compromis entre les performances des caméras et leur taille ou leur prix, car les caméras haute-performance pour la vision industrielle, en plus d'être trop chères pour la vision embarquée, sont généralement conçues pour être gérées et interfacées avec des solutions de type PC avec peu de contraintes sur la forme, la taille et la consommation électrique. C'est pourquoi nous avons réinventé l'architecture des caméras pour créer une nouvelle plateforme qui propose désormais le meilleur des deux mondes . » C'est ainsi que Paul Maria Zalewski, ingénieur produit chez Allied Vision, a présenté la technologie Alvium du fabricant allemand qui est au cœur de sa dernière gamme de caméras, la série « 1 ». La technologie Alvium consiste en un design unique d'un composant optimisé pour des fonc-tionnalités avancées en traitement d'image combinant une bibliothèque de fonctions exhaustive (IPL) avec une architecture innovante pour le temps réel. Pour se faire, Allied Vision a dû créer son propre processeur SoC « System on Chip » – c'est une première pour un fabricant de caméras – sur lequel est basée sa technologie Alvium et qui remplace le FPGA des solutions actuelles. Cette innovation permet à Allied Vision de proposer une gamme de caméras intégrant une multitude de fonctions de prétraitement d'image temps réel dans un facteur de forme réduit, combinée à une gestion intelligente de la consommation et, surtout, à un prix bien inférieur aux solutions FPGA. Tout ceci sans compromission sur la qualité d'image, et en offrant en sus une pérennité garantie, le processeur SoC étant fabriqué en Allemagne par Allied Vision lui-même. En transférant les tâches de correction et d'optimisa-tions des images du processeur hôte à la partie Alvium de la caméra, les ingénieurs peuvent désormais libérer la capacité de l'unité centrale du système pour d'autres tâches de traitement d'images.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap