Codeurs angulaires : l’interface de communication numérique constitue désormais un vrai critère de choix

Le 01/04/2005 à 0:00  
default-image-3103

Interfaces parallèle, série synchrone ou asynchrone, protocoles standards ou propriétaires, bus de terrain… Il existe de multiples solutions pour transmettre les valeurs de position d’un codeur absolu vers l’électronique d’acquisition et de traitement. De l’une à l’autre varient les vitesses de transmission, la possibilité d’obtenir des informations sur l’état du capteur, ou encore de sécuriser au mieux le transfert des données. Dernièrement, une nouvelle solution est venue s’ajouter à la liste : l’interface BiSS. Plus rapide que ses aînées et basée sur un protocole standard, elle aurait les moyens de changer la donne… Mais prudence : en matière de standards, rien n’est jamais joué d’avance.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap