Contrôler des véhicules industriels autoguidés avec un seul système

Le 01/06/2014 à 17:00  
default-image-3103

L es véhicules industriels autoguidés sont employés dans un grand nombre de secteurs d'activité, en particulier dans l'intralogistique, la manutention, l'industrie automobile, le secteur de l'impression et du papier, le médical, etc. Pour que ces véhicules automatisés puissent fonctionner de façon sûre et sécurisée, il faut que les systèmes de positionnement et de guidage qui les équipent puissent leur fournir des informations fiables, afin que ces véhicules se rendent là où ils doivent aller, et cela quelles que soient les conditions dans lesquelles l'application prend place. Avec son système de positionnement PGV qui assure un transport sécurisé des marchandises grâce à un signalement et un positionnement continus, Pepperl+Fuchs se dit capable de remplir toutes ces conditions et ainsi de contrôler de manière optimale les véhicules autoguidés par le biais d'un seul appareil. Pour ce faire, le PGV intègre, selon son fabricant, une combinaison inédite de technologies comprenant un appareil de guidage optique par bande de couleurs au sol pour l'entraînement, des codes Data-Matrix pour le positionnement et des codes de contrôle pour la navigation. « Grâce aux puissantes capacités intégrées de traitement des signaux de la caméra du système PGV, le positionnement le long des axes X et Y, la vitesse, l'angle et l'état de fonctionnement du véhicule autoguidé sont détectés avec précision et signalés en permanence. La large fenêtre de lecture gère les embranchements, les croisements et même les virages serrés, et garantit un signalement précis de la position en toutes circonstances », indique-t-onchezPepperl+Fuchs.

Grâce à l'association inédite d'un guidage par bande de couleur et de la lecture de codes, le système PGV de Pepperl+Fuchs constitue une solution de choix pour les véhicules industriels autoguidés.

Une caméra «imperturbable »

La caméra du système PGV bénéficie ainsi d'une technologie que la société qualifie de «révolutionnaire» et qui rend la caméra insensible à la lumière ambiante. Ainsi, les sols brillants qui altèrent la lumière ambiante, et les reflets importants qui interfèrent généralement avec les systèmes de positionnement optique habituels et sont source de problèmes, ne sont plus ici un obstacle à la fiabilité de ces véhicules industriels autoguidés, selon le fabricant. De même, les défauts présents sur la bande de couleur ou les codes ne provoquent aucune perturbation sur le système PGV. Pour concevoir cette caméra «imperturbable» comme aime à la qualifier Pepperl+Fuchs, l'allemand l'a dotée d'un éclairage à Led haute performance et d'une technologie d'équilibrage de l'ouverture, de l'objectif et de la vitesse d'obturation qui «force» le système à se focaliser totalement sur la zone d'intérêt et optimise l'ouverture et la vitesse d'obturation de la caméra en temps réel, en fonction de l'éclairage ambiant, des reflets, etc. de manière à supprimer le risque de surexposition. La lumière ambiante n'affecte donc plus les performances de lecture. Par ailleurs, quelle que soit sa couleur ou sa largeur, la bande de guidage n'a plus besoin d'être distinguée de manière optique par des bandes de contraste au sol. N'importe quelle couleur de bande peut donc être employée pour le guidage au sol. Enfin, l'interface universelle intégrée Profibus pour tous les bus de terrain et systèmes de contrôle des processus standard fournit au système de positionnement une connectivité plug and play .