Cotelec célèbre son 30e anniversaire

Le 13/12/2017 à 17:00  

Cotelec est devenu en 30 ans le spécialiste français reconnu dans le domaine des composants et des technologies de connectique à ressort pour l'électronique, avec les pointes de test et les interfaces de test d'Ingun, les connecteurs de Provertha, etc.

C 'est en marge de l'édition parisienne 2017 du salon Enova que le français Cotelec a réuni employés, clients et partenaires au musée Grévin pour célébrer son 30 e anni-versaire. Avant de devenir le spécialiste des composants et des technologies pour l'électronique, la société a connu plusieurs étapes importantes. « À l'origine, Alain Masson et moi-même travaillions pour Decelect,un distributeur de composants pour l'électronique (barrettes, petits cavaliers, etc.). Il existait également un département Test qui n'était pas vraiment développé, par manque de volonté de la part de la direction de l'époque. Après avoir rencontré l'un des fabricants distribués, à savoir l'allemand Ingun, nous avons franchi le pas et créé Cotelec en 1987 », se souvient Bruno Ponchon, l'un des deux fondateurs avec Alain Masson, et PDG de Cotelec.

Quelque mois seulement après le lancement de la nouvelle société, les deux dirigeants ont réussi à faire signer l'américain IDI, qui apportait une gamme de pointes de test standard complémentaire à celle d'In-gun, une offre composée de produits plus spécifiques, et, surtout, une notoriété bien plus grande. « Au départ, les marchés visés étaient très orientés télécommunications et, dans une moindre mesure, automobile et industriel. Mais d'autres secteurs sont venus se greffer, tels que l'avionique, le militaire, etc. IDI nous a ainsi permis de nous diversifier vers le marché des semiconducteurs, grâce aux sockets de test, puis vers des applications de connectique plus générale, et non plus orientée vers le test », explique Bruno Ponchon.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap