DD ou FDT/DTM : deux standards s’affrontent pour exploiter les données des instruments de process

Le 01/04/2004 à 0:00  
default-image-3103

Depuis longtemps, il est possible de réaliser des paramétrages de capteurs de process à distance. On sait aussi depuis longtemps récupérer les informations de diagnostic envoyées par ces capteurs (c’est vrai aussi pour les vannes). Ces informations de paramétrage et de diagnostic sont contenues à l’intérieur de l’instrument dans un fichier spécialisé. Tant qu’il n’y avait que Hart, il n’existait qu’un seul type de fichier, le DD (Device Description), et quelques outils d’exploitation des données de ces fichiers, le plus connu étant l’AMS d’Emerson. L’arrivée des bus de terrain a débouché sur une alternative : le fichier DTM (pour la description des caractéristiques) et l’outil d’exploitation FDT. Et du coup, la situation est devenue très confuse car les fabricants d’

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap