De nouvelles perspectives s'ouvrent pour le laboratoire E2M

Le 25/10/2016 à 17:00  

N ous sommes à Ormesson-sur-Marne (Val-de-Marne), plus précisément dans un quartier résidentiel de cette commune de 10 000 habitants environ. C'est ici que se trouve l'un des principaux laboratoires d'étalonnage français, concurrent des Trescal et autreA+Métrologie (groupe Apave). Comme son nom l'indique, E2M est spécialisé dans l'étalonnage, la métro-logie et la maintenance, et la société a depuis quelques années pris une nouvelle dimension. « Créée en 1969, la société faisait à l'origine de la réparation d'appareils de mesure et d'électronique – d'où le nom d'E2M pour É lectronique Mesure Maintenance. Nous avons ensuite obtenu une première accréditation “Cofrac” (étalonnage) en Électricité –Magnétisme en 1979, puis en Temps – Fréquence en 1988,en température en 1994 et en pression en 1999 », rappelle Éric Mulattieri, responsable d'affaires chez E2M. Plus récemment, le laboratoire a obtenu les accréditations Cofrac en Compatibilité électromagnétique (CEM) et en Essais pour les enceintes climatiques (2005), ainsi qu'en Température sur site (2014). Ce qui représente aujourd'hui une cinquantaine de grandeurs accréditées. En mai 2013, E2M est racheté par le breton Aserti Group, pour un montant non partient dévoilé. à ilancry@news Il s'agissait pour le groupe, qui est spécialisé dans le maintien en conditions opérationnelles (MCO) de matériels électroniques industriels, d'élargir son offre aux équipements de mesure, d'analyse et de test installés dans tous les secteurs d'activité.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap