Des Appareils Portables Traquent Les Métaux Lourds

Le 01/04/2013 à 17:00  

S 'il est notamment spécialisé dans l'analyse de la qualité de l'air et de l'eau depuis plusieurs décennies, le français Néréides ne disposait pas jusqu'à présent de solutions pour l'analyse des métaux dans l'eau. « L'occasion s'est présentée avec la distribution exclusive du britanniqueTrace2o de compléter notre offre avec des analyseurs portables très intéressants en termes technologiques. Ils se distinguent d'ailleurs par la combinaison d'un très large panel de métaux lourds détectés et de leur précision » , affirme Sandy Maureemootoo, ingénieur commercial chez Néréides.

Les trois modèles disponibles (HM1000 Metalyser, HM2000 Metalyser et HM3000 Metalyser) sont en effet capables de mesurer la concentration de respectivement neuf, douze ou quatorze paramètres: arsenic, cadmium, chrome, cuivre, mercure, manganèse, nickel, plomb et zinc (HM1000), plus aluminium, bore, fer (HM2000) et encore en plus or, bismuth, cobalt (HM3000). « Le s utilisateurs visés sont tous les industriels susceptibles de rejeter des métaux lourds (aciérie, sidérurgie, métallurgie, traitement de surface) et qui doivent veiller à ne pas dépasser les niveaux réglementés » , indique Sandy Maureemootoo.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap