DES ÉCOSYSTÈMES AU CŒUR DE L'INDUSTRIE DU FUTUR

Le 10/07/2020 à 0:00  

Les entreprises produisent de grandes quantités de données grâce à leurs équipements connectés. L'étape suivante est d'en tirer du profit. Les différentes plateformes IIoT visent à simplifier cette démarche.

L'analyse de certaines données bien ciblées permet d'optimiser la maintenance et le cycle de vie des équipements. Cela peut représenter des gains rapides et importants.

Capteurs, moteurs, compteurs et autres composants sont aujourd'hui largement communicants. Les machines industrielles produisent ainsi de larges quantités de données. Le défipour les entreprises est donc désormais de gérer l'ensemble de leurs matériels connectés, et de tirer profit des données disponibles. Pour cela, des éditeurs et fabricants d'automatismes proposent des plateformes dédiées à l'Internet des objets industriel (IIoT), parfois présentées comme des plateformes pour l'industrie du futur, ou industrie 4.0. Celles-ci visent à faciliter la connexion des machines et l'exploitation des données à travers des applications et services proposés par les éditeurs et leurs partenaires.

En quoi consistent ces plateformes ? Plusieurs éditeurs en parlent comme d'un système d'exploitation, comparable à celui que l'on utilise sur un ordinateur. Ce système permet de développer et d'utiliser des applications pour traiter les données issues de l'exploitation des usines, « comme on le ferait sur Windows de Microsoft pour des données commerciales », compare Kevin Faulkner, responsable marketing de la plateforme Predix chez GE Digital. Mais ici, le système est conçu pour le monde des automatismes. Il se connecte donc avec les interfaces homme-machine (IHM), les automates, la supervision, ou encore d'autres applications spécialisées. « Il s'agit de collecter la donnée pour la restituer à l'utilisateur à travers une interface logicielle adaptée à son usage et à son métier », résume Éric Lefèvre, responsable marketing Industrie digitale chez Schneider Electric. Les données sont ensuite remontées, généralement vers le cloud.

Tous les secteurs industriels sont visés par cette tendance. Certains éditeurs proposent parfois des plateformes plus ciblées vers des secteurs spécifiques, comme les industries de process, ou l'énergie. Même des usines peu automatisées peuvent en bénéficier, en vue de « s'assurer que les bonnes informations sont transmises à la bonne personne, et au bon moment », assure Jérôme Banuls, responsable des ventes IoT chez PTC. Qu'elle fabrique des machines ou des produits, parfois en proposant également des services, chaque entreprise peut y trouver un moyen de créer de la valeur à court terme, insistent les éditeurs. « La taille importe peu, complète Jérôme Desmoulieres, responsable commercial Transformation numérique et marketing chez Emerson Automation Solutions. C'est un écosystème modulaire, il est possible de commencer petit, en surveillant par exemple quelques équipements critiques. » Certains éditeurs, comme Schneider Electric, prévoient même de proposer des offres spécifiquement dédiées aux PME et PMI.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap