Des mesures de poussières fiables, même dans les gaz humides

Le 09/05/2016 à 17:00  

D ans de nombreuses installations, pour le traitement des déchets ou l'usinage du métal par exemple (surveillance des installations d'épuration des gaz des fumées, mesures dans les gaz saturés après désulfuration, détermination de la concentration en poussières de l'air vicié humide), les industriels doivent mettre en œuvre un nettoyage des fumées dans des épurateurs avant de relâcher ces fumées dans l'atmosphère. « Mais ces gaz sont souvent fortement refroidis et saturés d'eau, ce qui constitue une contrainte particulière pour les analyseurs de poussières.Et les appareils traditionnels ne sont pas capables de faire la différence entre des particules de poussière et des gouttes d'eau,ce qui peut fausser les résultats. Pourtant il faut contrôler avec fiabilité et précision le respect des limites en vigueur », constate Stéphane Mabecque, responsable produits Process Automation chez Sick France.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap