Des micro-ondes détectent les défauts en production

Le 23/10/2012 à 13:46  
default-image-3103

Spécialiste de la caractérisation d’antennes, le français Satimo s’est lancé sur le marché du contrôle non destructif avec une machine basée sur le principe des micro-ondes. Le matériau à contrôler est traversé par des micro-ondes qui détectent tout défaut d’homogénéité. Contrairement à la plupart des méthodes de CND traditionnelles, cette machine, baptisée Dentro, effectue du contrôle en cours de fabrication avec la possibilité d’asservir certains équipements de la ligne de production.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap