Des spectrophotomètres UV/visible estampillés Mettler-Toledo

Le 01/12/2015 à 17:00  

L 'américano-suisse Mettler-Toledo, fabricant de solutions de pesage et d'instrumentation d'analyses physicochimiques pour le laboratoire et l'industrie, a annoncé son arrivée sur le marché de la spectrométrie, avec l'introduction de la série de spectrophotomètres UV/visible Excellence. « Il s'agit de compléter notre offre et d'apporter une continuité en termes de solutions pour la caractérisation des produits en pharmaceutique, cosmé-tique, agroalimentaire, pétrochimie, ainsi qu'en sciences de la vie », explique Jennifer Pereira, chef de produis Anachem chez Mettler-Toledo France.

Les spectrophotomètres UV/visible Excellence de Mettler-Toledo se distinguent par leur facilité d'utilisation, leur robustesse et leur compacité… sans compromis sur les performances analytiques.

Mettler-Toledo

La série Excellence se compose d'ores et déjà de quatre versions différentes: le modèle prêt à l'emploi UV5, avec un terminal à écranTFT couleur 7 pouces tactile de 400x800 pixels, un porte-cuvette de 1 cm et trois types de mesure directe (longueur d'onde fixe, analyse et quantification via des courbes d'étalonnage) préinstallés; le modèle UV5Bio destiné à toutes les applications de sciences de la vie; la version UV5Nano pour la mesure des microvolumes (jusqu'à 1 µl) et des cuvettes ; et le modèle UV7 conforme aux pharmacopées américaine et européenne.

Chaque spectrophotomètre repose sur la technologie propriétaire FastTrack, à savoir une lampe flash xénon pulsée (longévité de quatre à cinq ans, soit environ 800h) couvrant la gamme en longueur d'onde de 190 à 1100nm, une architecture simple faisceau, un réseau de diffraction et un détecteur à barrettes CCD. « Il n'y a aucune pièces en mouvement – ce sont des fibres optiques qui acheminent le faisceau lumineux de la source à l'échantillon et de ce dernier à la fente juste avant le réseau de diffraction. D'où la rapidité des mesures, la robustesse et la com-pacité des appareils », ajoute Jennifer Pereira qui insiste d'ailleurs sur le fait qu'il s'agit d'investissements et d'un développement complet propre à Mettler-Toledo, et non d'une technologie issue d'un rachat.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap