Des systèmes vraiment taillés pour les environnements difficiles

Le 01/06/2015 à 17:00  

C es dernières semaines, l'allemand HBM a entièrement renouvelé sa gamme de systèmes d'acquisition de données mobiles et durcis Somat. En complément des solutions Somat eDAQeteDA-Qlite,lefabricant vient en effet de lancer la série SomatXR. « Depuis le rachat en 2008 de l'américain nCode International, nous avons progressivement intégré et repensé le concept de ses solutions matérielles Somat,afin de fournir aujourd'hui une gamme uniforme, du point de vue des conditionneurs et du logiciel (firmeware,bibliothèque,etc.),et associant modèles durcis et performances métrologiques » , résume Bruno Cathala, responsable Test et mesure durcis chez HBM France. Cette société,afin de répondre aux exigences d'acquisition de données pour les essais embarqués et autres applications requérant des données fiables dans les environnements difficiles, a encore amélioré les caractéristiques de la gamme durcie et robuste eDAQ.

Les modules d'amplificateurs de mesure SomatXR possèdent un indice de protection IP65/67 ce qui n'était pas le cas des modèles existants ! - et ils sont conformes aux essais normalisés militaires (norme MIL-STD202G d'où une résistance aux vibrations de 10g et aux chocs de 70g, par exemple). « La tenue en température a également été étendue, passant d'une plage de - 20 à +65 °C,ce qui impliquait la prise en compte de compensations,à une plage de - 40 à +80 °C. Autre particularité, les nouveaux boîtiers sont résistants au point de rosée, à savoir aux variations de température qui peuvent créer de la condensation (véhicules militaires, engins de chantier, machines agricoles,essais été et hiver de véhicules routiers, etc.) » , ajoute Bruno Cathala.

Un enregistreur et un commutateur Ethernet

Du côté des performances métrologiques, les trois modules disponibles bénéficient de spécifications identiques à celles des amplificateurs universels du système d'acquisition de données QuantumX. A savoir 16 entrées configurables individuellement (IEPE, 0/4-20 mA, ±100 mV, ±10 ou ±60V pour le MX1601B-R, thermocouples mini K pour le MX1609KB-R et quart - , demi-pont ou pont de jauges complet pour le MX1615B-R), un CAN Sigma-Delta 24 bits, une fréquence d'échantillonnage décimale maximale de 20 kéch/s, une classe de précision de 0,03 ou 0,05, des filtres Bessel et Butterworth, le supportTEDS… « Les utilisateurs peuvent faire ce qu'ils veulent : combiner plusieurs modules identiques ou différents,voire des modules SomatXR et QuantumX, de manière dispersée ou centralisée. Ce qui permet de garder la même architecture pour des essais différents et assure un gain de temps lors d'essais de laboratoire et de terrain - la configuration, le logiciel de traitement, le PC sont identiques », insiste Bruno Cathala.

Les modules MX1601B-R, MX1609KB-R et MX1615B-R sont les trois premiers éléments de la série SomatXR. HBM a entièrement repensé sa gamme de systèmes d'acquisition de données mobiles et durcis en unifiant modèles durcis et performances métrologiques.

HBM

Tout récemment, HBM a complété les fonctionnalités de la série SomatXR avec l'enregistreur de données CX23-R et un commutateur Ethernet EX23-R. Avec son disque dur SATA de 16 ou 64 Go, ses 3 entrées et 2 sorties, ses trois ports CAN et un port GPS, l'enregistreur de données étend les possibilités de stockage des mesures horodatées dans le temps. Quant au commutateur Ethernet, il comporte 10 ports Ethernet, dont cinq peuvent alimenter des appareils externes en tension ( Power over Ethernet ou PoE ),et prend en charge le protocole Precision Time Protocol (PTPv2).