Développement logiciel : les tests de validation deviennent dynamiques

Le 30/01/2013 à 15:11  
default-image-3103

Avec Wind River Test Management, l’éditeur américain Wind River propose une nouvelle manière d’automatiser et d’optimiser l’exécution des tests. Grâce à une technologie d’instrumentation à chaud des applications (via les OS VxWorks, Wind River Linux ou autres), il est désormais possible de modifier le code de production sans avoir à recompiler ni même à arrêter l’équipement. Une façon d’apporter une vision “boîte blanche” à la fin du cycle en V, qui permet aux industriels d’améliorer la qualité de leurs programmes tout en réduisant leurs temps de développement.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap