Développement logiciel : les tests de validation deviennent dynamiques

Le 30/01/2013 à 15:11  
default-image-3103

Avec Wind River Test Management, l’éditeur américain Wind River propose une nouvelle manière d’automatiser et d’optimiser l’exécution des tests. Grâce à une technologie d’instrumentation à chaud des applications (via les OS VxWorks, Wind River Linux ou autres), il est désormais possible de modifier le code de production sans avoir à recompiler ni même à arrêter l’équipement. Une façon d’apporter une vision “boîte blanche” à la fin du cycle en V, qui permet aux industriels d’améliorer la qualité de leurs programmes tout en réduisant leurs temps de développement.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap