Diagnostic de machines tournantes : le courant d’alimentation est aussi un outil de surveillance

Le 01/02/2005 à 0:00  
default-image-3103

Analyser les vibrations induites par une machine tournante en fonctionnement, c’est un peu comme prescrire une analyse de sang pour surveiller un état de santé... Un certain nombre d’indicateurs permettent de détecter la présence d’un dysfonctionnement, et souvent d’en révéler l’origine : l’usure d’un roulement, d’un engrenage, un défaut d’alignement, le déséquilibre ou encore la déformation d’une ligne d’arbre. Mais il est des défauts pour lesquels l’analyse vibratoire montre ses limites : ceux qui induisent des variations de couple. Pour les détecter, il existe une solution encore peu connue, mais qui pourtant ne manque pas d’intérêt : l’analyse de l’intensité du courant d’alimentation…

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap