«En route vers la GMAO 4.0!»

Le 14/02/2017 à 0:00  

Mesures. Lors du dernier salon Midest, qui s'est déroulé début décembre 2016, CARL Software a exposé sa vision de la maintenance et des outils de GMAO pour les années à venir. Pourquoi cette démarche?

Laurent Truscello. Il ne fait aucun doute que l'industrie 4.0 ou l'industrie du futur, peu importe le nom qu'on lui donne, est en marche. Et dans ce modèle encore naissant, les systèmes informatiques et les équipements deviennent plus communicants pour tendre vers une production ininterrompue plus agile, des optimisations de process plus poussées, une maintenance prévisionnelle qui anticipe les défaillances et des conditions de travail toujours plus sécurisées. Ainsi les usines deviennent plus intelligentes grâce au numérique et les futurs outils de la GMAO, ce que j'appelle la maintenance 4.0 et la GMAO 4.0, seront des briques importantes de ce développement.

La maintenance et ses outils sont d'ailleurs d'ores et déjà en mutation pour accompagner efficacement cette dynamique majeure. C'est pourquoi CARL Software anticipe ces évolutions et propose ses premières réflexions sur la convergence des nouvelles technologies appliquées à la GMAO 4.0. Cette démarche s'inscrit dans le cadre des échanges initiés avec des clients européens en veille sur l'in-dustrie du futur et avec de nouveaux partenaires technologiques.

Mesures. En quoi la maintenance joue-t-elle un rôle stratégique dans l'industrie du futur?

Laurent Truscello. Tout simplement parce que l'usine de demain va renforcer l'interaction «Hommes-Machines» et que la maintenance sera exactement au centre de cette interaction. La maintenance, d'une fonction de support aux activités à valeur ajoutée de l'organisation, va évoluer vers une fonction centrale et stratégique au centre de ces interactions. L'ensemble des données du parc de machines convergera vers des acteurs de maintenance de plus en plus polyvalents avec des connaissances étendues en robotique, informatique, performance énergétique… L'agilité demandée aux moyens de production pour s'adapter aux besoins des clients nécessitera de revoir les processus de maintenance pour tendre vers une maintenance tournée vers le prévisionnel.

Mesures. Quelles sont les mutations attendues des outils de GMAO pour s'adapter à l'industrie du futur ? En d'autres termes, de quoi sera faite la GMAO 4.0?

LaurentTruscello. Les outils à disposition des personnels de maintenance vont évoluer de manière significative pour permettre à leurs utilisateurs de relever les défis de demain.Ainsi, l'outil classique de gestion de la maintenance permettant au manager de piloter son activité en disposant d'indicateurs de maintenance ne sera plus suffisant. Les évolutions les plus importantes seront destinées aux acteurs de terrain pour mieux les assister. La GMAO cumulera outil de gestion et plateforme big data (en lien avec les supervisions et les objets connectés) pour l'ensemble des actifs de l'entreprise, c'est-à-dire les équipements de production, mais aussi les réseaux et les bâtiments. Elle deviendra la plateforme de convergence de toutes les données numériques de l'ensemble des équipements. La mutation vers la GMAO 4.0 s'articulera autour de plusieurs grands principes que sont la circulation numérique des informations, l'exploitation numérique globale des actifs, une sécurité renforcée, l'analyse énergétique des équipements, l'exploitation des objets connectés et enfin le partage des données en temps réel.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap