En vision industrielle, les capteurs d’image CMOS ont enfin gagné leur place aux côtés des CCD

Le 01/05/2002 à 0:00  
default-image-3103

Depuis plus de trente ans, la plupart des caméras utilisées en vision industrielle sont basées sur des capteurs à transfert de charges (CCD). La technique, largement maîtrisée, permet d’obtenir des images de haute résolution avec un bruit très faible. Mais les progrès réalisés ces dernières années dans la technologie CMOS changent la donne. De nombreux fournisseurs de vision ajoutent désormais des caméras à capteurs CMOS à leur offre, et en vantent les mérites : le coût, la compacité, et surtout la possibilité de ne lire qu’une partie des pixels du capteur, pour accroître les cadences du contrôle…

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap