Enfin un moyen de mesurer la brillance d’objets complexes

Le 01/11/2005 à 0:00  
default-image-3103

Comme tous les paramètres qui relèvent de la perception sensorielle humaine, la brillance d’un objet est difficilement quantifiable. Pour la mesurer, il n’y a que deux solutions : faire appel à des techniques d’analyse sensorielle ou utiliser des brillancemètres. Mais s’ils conviennent à l’analyse d’objets plans et peu texturés, ces appareils trouvent leurs limites dans le contrôle d’objets à géométrie complexe. Un nouveau système de mesure, développé par Bossa Nova Technologies, permet de pallier cette limitation et de mesurer la brillance de tous types de pièces. Son secret ? La séparation des composantes spéculaires et diffusées de la lumière réfléchie par imagerie polarimétrique…

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap