Enova Paris poursuit sa mutation en 2017

Le 11/09/2017 à 17:00

L 'édition 2017 du salon Enova Paris, qui ouvrira ses portes du 19 au 21 septembre prochain, à Paris Expo - Porte de Versailles, aura une coloration « mesure » plus marquée cette année, en raison de l'organisation en parallèle sur le salon du 18 e Congrès international de métrologie (CIM; voir Mesures n°896 ) par le Collège française de métrologie (CFM). Ce sera également l'occasion pour les habitués de se rendre compte de l'évolution du salon Enova Paris, initiée ces dernières années.

« À l'époque, le marché s'orientait vers des secteurs où le salon n'était pas vraiment présent. Une enquête menée auprès des visiteurs a fait ressortir que, l'électronique et la mesure se développant dans tous les secteurs, l'offre de nos exposants intéressait une cible de clients beaucoup plus large : l'aéronautique et la défense évidem-ment, mais aussi le transport et l'automobile (véhicule auto-nome), l'Industrie du futur à travers la robotisation, le médical, l'agroalimentaire et l'agriculture, les bâtiments et villes intelligentes. Mais comment faire venir ces nouveaux donneurs d'ordre ? », se rappelle Pascal Melet, directeur des salons Enova.

L'organisateur a ainsi travaillé sur plusieurs pistes : la mise en place d'une nouvelle grille de lecture, plus en adéquation avec les problématiques « métiers » des entreprises, la recherche de nouveaux partenaires (agroalimentaire, automobile…) et une focalisation plus forte sur les PME, avec l'aide de pépinières d'entreprises. « L'exposition se présentera cette année en deux grandes parties : la mesure, la vision, l'optique et la photonique, accompagnées du Village Métrologie, et l'électronique qui intègre l'espace Embarqué et Objets connectés et le nouveau Village Prototypage rapide et Impression 3D », annonce Pascal Melet.

Une des nouveautés, l'Enova Social Club

La cinquantaine de présenta-tions techniques, sans comp-ter le programme du CIM, abordera des sujets aussi variés que la vision avec l'European Machine Vision Association (EMVA), la fabrication additive avec l'Association française de prototypage rapide (AFPR), les contrôles non destructifs avec l'Université de Reims Champagne Ardenne, l'embarqué et la cybersécurité avec Cap'tronic, la technologie Li-Fi avec le CEA-Leti, la thermographie, etc. « L'innovation va être traitée d'une manière un peu différente cette année, car nous voulions donner plus d'emphase aux nouveautés et donner la parole aux utilisateurs. Après un premier choix fait par un comité d'experts parmi les quelque 150 produits soumis, les visiteurs pourront voter pour leurs innovations coup de cœur d'une manière interactive et en temps réel lors du salon », explique Pascal Melet.

Autre nouveauté, Enova propose sur le salon un programme de rendez-vous d'experts pour accompagner les start-up et les PME en phase de développement, ainsi qu'un service de networ-king pour favoriser la mise en relation des visiteurs entre eux (Enova Social Club).

L'exposition se présentera cette année en deux grandes parties : la mesure, la vision, l'optique et la photonique, accompagnées du Village Métrologie, et l'électronique qui intègre l'espace Embarqué et Objets connectés et le nouveau Village Prototypage rapide et Impression 3D. ” Pascal Melet, directeur des salons Enova

« Avec une surface d'exposition et de conférences de 11 500 m 2 , en croissance de plus de 30 % par rapport à l'année précédente, et une offre très riche en termes de solutions et de services, notre travail commence à porter ses fruits, aidé en cela par un marché dynamique. Enova est aujourd'hui le seul événement à s'inscrire parfaitement dans la convergence actuelle des technologies et à proposer aux visiteurs un écosystème complet pour leurs développements et aux exposants la possibilité de se positionner très en amont des projets », conclut Pascal Melet.