EXPOSITION DES SALARIÉS AUX RISQUES PROFESSIONNELS : CE QUI A CHANGÉ EN 20 ANS

Le 23/04/2020 à 0:00  
default-image-3103

Fin 2019, la Dares (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques), organisme dépendant du ministère du Travail, a publié les premiers résultats de l'édition 2017 de l'enquête Surveillance médicale des expositions des salariés aux risques professionnels (Sumer). Réalisée entre 2016 et 2017, cette enquête est basée sur les données collectées par 1 200 médecins du travail (voir encadré « Qu'est-ce que l'enquête Sumer ? ») auprès de 26 500 salariés du secteur privé et des trois versants de la fonction publique (hospitalière, territoriale et de l'État), représentant au total près de 25 millions de salariés. Ce dispositif repose sur l'expertise de médecins du travail volontaires qui remplissent, avec le salarié, pendant son examen médical, un questionnaire sur les expositions professionnelles auxquelles il est confronté. Le médecin reprend les dires du salarié concernant les contraintes organisationnelles et relationnelles. Il s'appuie par ailleurs sur ses propres connaissances du poste de travail pour les expositions aux risques physiques, chimiques et biologiques. L'enquête dispose également d'un auto-questionnaire que le salarié remplit seul et qui porte sur le vécu de sa situation de travail. Il s'agit de la 4 e édition de l'enquête Sumer, après celles de 1994, 2003 et 2010. Cela permet à cette étude, dont nous vous proposons ici les principales conclusions, de retracer l'évolution des expositions des salariés aux risques professionnels sur les vingt dernières années et de répondre aux questions suivantes : Quelle est l'évolution des expositions aux contraintes physiques et aux agents chimiques et biologiques au cours de ces deux dernières décennies ? Est-ce que les contraintes organisationnelles continuent de s'intensifier ? Quelle perception les salariés ont-ils de leur travail en 2017 par rapport aux années précédentes ? Comment ont évolué les pratiques formalisées de prévention ?

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap