Global Industrie veut s'imposer à l'international

Le 25/02/2020 à 17:00  
default-image-3103

L'édition 2020 de Global Industrie verra la venue de 2 500 exposants, sur une surface de 110 000 m 2 . Avec 10 % d'exposants en plus par rapport à la précédente édition parisienne, la représentativité de l'offre proposée s'étoffe encore, notamment dans les domaines de l'IA et de l'électronique.

P lus de soixante-dix journalistes et invités avaient fait le déplacement pour la présentation à la presse de la prochaine édition du salon Global Industrie, qui ouvrira ses portes du 31 mars au 3 avril 2020 à Paris Nord Villepinte. La conférence de presse était d'ailleurs animée par la journaliste Nathalie Iannetta – les amateurs de sport apprécieront. C'est à ces « petits » détails que l'on comprend que le groupe français GL events Exhibitions, organisateur de l'évènement, a de grandes ambitions pour ce salon.

« À moins de deux mois et demi, nous sommes impatients que la manifestation ouvre ses portes. Il y a un alignement des planètes avec les gens qui parlent de l'industrie en bien, l'appui des pouvoirs politiques – le salon se dé-roulera sous le haut patronage du président de la République Emmanuel Macron –, un contexte économique favorable avec la création de 30 000 emplois en 2019, etc. C'est donc une année de confirmation, par rapport à la précédente édition parisienne en 2018 », lance Sébastien Gillet, directeur du salon.

Et cela semble très bien parti : avec 10 % d'exposants de plus que la précédente édition parisienne de 2018, la représentativité de l'offre proposée par l'exposition s'étoffe encore, notamment dans les domaines de l'intelligence artificielle (IA), avec un nouveau village éponyme, et de l'électronique. « Nous avons d'ailleurs redessiné l'implantation de l'exposition pour une meilleure visibilité, tout en conservant l'identité propre des quatre salons d'origine (Industrie, Midest, Smart Industrie et Tolexpo). Ce sont ainsi pas moins de 20 secteurs différents qui seront mis en avant », indique Sébastien Gillet.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap