GUIDE D'ACHAT Les mesures d’humidité dans l’air et les gaz

Le 01/05/2004 à 0:00  
default-image-3103

Là où s’arrêtent les premiers commencent les seconds. Les capteurs "capacitif - humidité relative" couvrent les applications "hautes teneurs", tandis que les capteurs "capacitif - point de rosée" mesurent plutôt les traces d’eau. Ils se partagent à eux seuls l’essentiel du marché de l’hygrométrie industrielle et, pour cela, se transforment en multiples versions : transmetteurs industriels, portables, data logger… Et puis il y a quand même d’autres technologies qui peuvent répondre à des applications plus spécifiques, notamment les hygromètres à miroir refroidi qui sont la référence métrologique dans les laboratoires mais vont aussi sur le terrain pour des mesures de process.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap