Guide d'achat : les pyromètres optiques industriels à poste fixe

Le 01/02/2008 à 0:00  
default-image-3103

Ils font tout ce que les capteurs de température de contact ne savent pas faire : cibles difficiles d’accès, cibles en mouvement, mesures dans des fours… Offrant une large gamme de températures, de 50 à plus de 3 000 °C, les pyromètres optiques répondent à de nombreuses applications. Un temps de réponse court les rend approprié à des régulations rapides. Pas d’usure, peu de maintenance… La technologie est cependant restée longtemps cantonnée aux secteurs de la sidérurgie ou la verrerie. Pour conquérir de nouveaux marchés, les fournisseurs ont standardisé leurs produits et développent d’autres dédiés à de nouvelles applications.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap