"Il faut que les managers industriels portent un plus grand intérêt aux technologies de l’informatique"

Le 01/05/2002 à 0:00  
default-image-3103

La mise en place d’un logiciel de gestion intégrée (ERP) ou d’exécution de la production (MES) n’a rien d’une sinécure. Impliquant souvent plusieurs services de l’entreprise, elle doit être suivie de très près par les décideurs. Faute de quoi, il y a de grands risques d’échecs. Nous avons demandé son avis sur la question à Alain Fernandez, auteur d’un livre remarqué sur ces questions.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap