Innorobo s'impose comme l'événement européen de référence en robotique

Le 01/09/2015 à 17:00  

L a5 e édition du salon Innorobo, qui s'est tenue à Lyon du 1 er au 3 juillet dernier, a permis à 60 % du marché mondial de la robotique d'être représenté par l'intermédiaire d'experts, de chercheurs et de décideurs industriels, les uns concepteurs, les autres utilisateurs, tous réunis pour échanger et établir des liens commerciaux ou des partenariats. Organisé par Innoecho, société qui fédère un large écosystème autour des technologies de rupture, cet événement s'impose ainsi, d'année en année, comme le rassemblement de référence en Europe de la communauté robotique mondiale. La présidente d'Innoec ho, Cather ine Simon, confirme, chiffres à l'appui, la progression enregistrée en 2015 : « 200 exposants de 20 nationalités différentes, soit un développement de l'événement de 30 % par rapport à 2014,ont démontré concrètement la croissance de ce marché qui a progressé de 12 % pour la robotique industrielle et de 28 % pour la robotique de service personnelle en 2014.» Innorobo cible particulièrement la transformation robotique globale, en créant de multiples opportunités de marchés pour les exposants qui découvrent des voies de diversification pour leurs technologies en échangeant sur les besoins et les contraintes des différents secteurs. Les visiteurs, quant à eux, réalisent en parcourant le salon, le potentiel de ces solutions innovantes en termes d'évolution de leurs produits, de gain de compétitivité et de qualité de travail des salariés.Aujourd'hui, les marchés des technologies robotiques sont déjà bien identifiés et présents à Innorobo, comme l'industrie du futur (avec des solutions collaboratives chez tous les constructeurs de robots), la ville intelligente (pour une gestion optimisée des ressources énergétiques et de nouvelles solutions de mobilité), la domotique (avec l'intégration des objets connectés dans les systèmes robotiques), l'agriculture, l'intervention, la sécurité et la surveillance (avec les drones) et, enfin, le secteur médical et de la santé (avec des technologies de chirurgie mini invasive mais aussi pour la ges-tion des médicaments, l'assis-tance au personnel soignant et l'accompagnement des seniors).

Sybot, le cobot dévoilé par le CEA List à Innorobo, sera bientôt développé par une start-up qui concevra et commercialisera des robots industriels légers et sûrs, destinés à améliorer la productivité tout en conservant la souplesse et le savoir-faire des hommes qui l'utilisent.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap